Dans ma quête de "nouvelles sensations Bien-être" (ou Mieux-être), de médecines ou thérapies dites "alternatives", et complémentaires de la médecine "traditionnelle" (chez nous en tout cas, dans nos pays dits "civilisés"), en réalité plus douces et respectueuses de notre corps et de notre esprit qui ne font qu'un, mais que l'on dissocie encore trop souvent, l'une d'elles est en quelque sorte, venue à moi, comme une évidence.

A plusieurs reprises, notamment dans l'un de mes articles consacrés à notre séjour au Parc Saint Simphorien des Monts, je vous ai parlé des arbres, de cet amour que je leur voue, du respect qu'ils m'inspirent.

Parfois, j'ai l'impression qu'ils me parlent...Bon là, je sens que vous pensez m'avoir perdue !

 

7

 

Mais être près d'un arbre, qui plus est "remarquable", provoque en moi des émotions que je ne saurais vous décrire, un peu comme celles que je ressens lorsque j'entre dans un monument chargé d'histoire...

Je ne sais pourquoi, il en a toujours été ainsi.

Donc, quand je lis sur une carte donnant quelques "mots-clés" liés à la Sylvothérapie, tels que "lâcher-prise, ralentir, s'épanouir, contempler, s'émerveiller", vous comprenez j'en suis sûre, que cela a trouvé immédiatement un écho en moi.

 

13

Qu'est-ce que la Sylvothérapie ?

Appelée également "Bain de Forêt", cette thérapie, car cela en est bien une, entre méditation et "parcours santé", permet de découvrir les bienfaits des arbres et de se reconnecter à soi.

Plus qu'une simple promenade, une sortie guidée en forêt, ponctuée par des activités, des exercices, associants méditation et réflexion...

Tout un parcours, tel un chemin de vie, au sein d'une nature Bienveillante...

 

3

Les Bienfaits reconnus :

Prouvé scientifiquement par le Dr Qing Li, au Japon, ce dernier a mis en évidence les vertus de ces bains de forêt :

- diminution du stress, de l'anxiété

- renforcement du systme immunitaire

- amélioration du sommeil, de la concentration, de la mémoire, des pensées positives

- diminution de glucose dans le sang

Et tout ceci, grâce aux molécules émises par ces êtres vivants que sont les arbres et autres plantes de la forêt.

 

8

Mon expérience :

 

 

14

 

 

Lorsque j'ai rencontré Bellinda et François, dans le cadre du séminaire sur le Slow Tourisme à Châtellerault (encore un grand merci à l'équipe de l'Office de Tourisme de ma ville natale !), il y a tout de suite eu une évidence entre nous, avec des parcours de vie similaires (la maladie notamment), nous ayant incité à revenir vers une vie plus proche de la nature et plus en adéquation avec nos valeurs.

 

Très vite, nous avons donc sympathisé et convenu d'un rendez-vous pour une séance individuelle plutôt qu'en groupe, car j'avais beaucoup de choses à évacuer.

 

J'ignorais toutefois à quel point...

 

 

2

 

François ayant d'autres obligations, c'est donc avec Bellinda que je suis partie en forêt, à la rencontre de moi-même...

A l'arrivée, un premier rituel m'attendait : exprimer à la forêt, aux arbres environnants, la gratitude de m'accueillir ainsi pour cette "balade"...et bien plus.

Je devine votre sourire : j'avais le même dessiné sur mes lèvres !

 

1

 

Commence alors le parcours, en silence, pour être pleinement conscient de cette nature qui nous entoure, nous enveloppe, tels les bras protecteurs maternels.

5

Je ne vais pas tout vous dévoiler, pour vous laisser la surprise si vous aussi vous êtes tentés par l'expérience, mais donc, à certains moments, nous nous sommes arrêtées pour faire quelques exercices de respiration, et petit à petit, mon sourire s'est effacé : l'introspection faisait son cheminement...

Je me sentais bien, si bien dans cette forêt...

Puis, est venu le moment du "masque sur les yeux", afin d'occulter ce sens et exacerber les autres.

A cet instant précis (je ne saurais vous dire si c'était en milieu de séance réellement, soit, après 1 heure ou 2 de parcours),et parce-qu'il y a eu tout le cheminement auparavant, tout prend une autre dimension : on est réellement seul face à soi-même, à ses angoisses, ses douleurs.

6

Je pense sincèrement qu'il faut le vivre pour comprendre, car il ne s'agit pas de rester sur place, les yeux bandés, pour écouter le vent dans les arbres ou le chant des oiseaux, non, en fait, il faut reprendre le chemin en se laissant guider par nos autres sens.

Et là, je l'avoue, les émotions ont été très fortes, trop fortes, et mes larmes ont commencé à couler.

Tout ce que j'ai vécu ces derniers mois était là, avec moi, et la douleur m'a submergée.

Bellinda m'a alors pris la main, pour me guider et j'ai esquissé les premiers pas, lentement, un pied devant l'autre, toujours en pleurant, mais ne cherchant pas à réprimer ces larmes.

Puis, petit à petit, mes doigts se sont décrispés, et j'ai fini par lâcher totalement cette main bienveillante et rassurante, pour avancer, seule, en pleurant de plus belle...

Mais j'avançais !

Et plus j'avançais, plus je sentais la tempête en moi se calmer.

Enfin, Bellinda m'a arrêté, puis enlevé le masque.

A ce moment-là, nous avons pu parler un peu, et j'ai vu le chemin parcouru.

Je l'avoue, j'étais heureuse de constater cette avancée et la tension en moi s'envoler.

Je pense que c'est vraiment le moment le plus révélateur et le plus intense.

Nous avons ensuite repris le chemin, refait quelques exercices, jusqu'à la cérémonie du thé, moment de partage et de paroles...

 

9

 

Moment libérateur où le mot "thérapie" prend tout son sens.

Après ces quelques heures de silence, de recueillement presque, à écouter la nature, à s'être retrouvé face à soi-même, les mots se sont "bousculés", comme pressés de me "soulager" de mes dernières tensions.

Enfin je me libérais de ce qui me rongeait, me faisait mal.

Entrée dans cette forêt avec un sourire triste, c'est avec un visage radieux que je suis repartie, et je n'ai eu aucun mal à dire merci à la forêt : riant franchement même, tellement apaisée...

10

11

Vous l'aurez compris, cet article est bien plus "personnel" que ce que j'écris habituellement, mais il me paraissait difficile de parler de Sylvothérapie sans vivre l'expérience, et vous évoquer un minimum ce que j'ai ressenti.

D'ailleurs, j'ai longuement hésité, et je l'avoue, c'est un exercice plus "compliqué" qu'il n'y parait...vous dévoiler un peu, sans pour autant tout vous livrer et garder le plus personnel...

 

12

 

Je remercie du fond du coeur Bellinda, pour sa gentillesse, son écoute bienveillante, pour tout cet amour de la nature qu'elle sait si bien partager, et bien entendu, pour cette invitation, ce beau cadeau...

Et pour reprendre ses mots, "son envie de diffuser du bonheur" est un pari largement réussi et je ne saurais que trop vous inviter à vivre cette expérience au moins une fois dans votre vie (et plus si vous le souhaitez !).

Comment ?

En contactant Bellinda et François si vous habitez dans la Vienne (86), car ils sont les seuls praticiens à ce jour dans notre région  ==>  ICI

Ou un autre près de chez vous en vous renseignant  ==>  ICI

 

Alors, prêts à vivre l'expérience ?

Connaissiez-vous cette thérapie ?

 

 Je vous remercie de vos adorables commentaires qui me touchent toujours autant et qui aident à faire vivre ce blog <3

Merci également aux nouveaux abonnés : je vous souhaite la bienvenue parmi nous.

Vous avez aimé cet article ? Epinglez-le sur Pinterest et/ou partagez-le sur les Réseaux Sociaux ! :)

 

14

 

 

Abonnez-vous à la Newsletter (une seule notification par semaine), profitez de mes découvertes, et gagnez des cadeaux tout au long de l'année :)

M'ABONNER

 

Pour relire mon dernier article : cliquez sur la photo ci-dessous

 

1

 

 

Pour l'heure, je vous envoie de gros bisous et vous souhaite une très belle semaine <3