La Green Life De Nath

06 avril 2021

L'Annuaire des Hotels éthiques sur Ethik Hotels

L'Annuaire des Hotels éthiques sur Ethik Hotels

 

En ces temps incertains où tout semble comme à l'arrêt, nous sommes de plus en plus à vouloir partir repartir sur les routes, voyager, nous évader de ce quotidien anxiogène.

Et si beaucoup d'entre nous ont encore recours à des plateformes telles que Booking.com ou Airbnb, ou même encore MyPetitFuté.com, dont je vous ai déjà parlé, il y tout juste un an j'ai sympathisé avec Anne, qui venait d'ouvrir sa page instagram afin de faire connaitre la sienne : EthikHotels ...plus exactement, une sorte d'annuaire référençant des hébergements engagés dans la préservation de l'environnement.

Celle-ci se démarque toutefois dans sa conception : c'est une plateforme ( un site ! ) collaborative ( elle ne prélève aucune commission ) mettant en relation les "touristes - voyageurs" ( ou "Explor'acteurs" ) et les professionnels, le "Who's Who" du Tourisme Durable en quelque sorte !

 

Ethik_Hotels_RVB-1

( crédit photo Ethik Hôtels )

Qu'est-ce qu'un Ethik Hotel ?

 

Pour être référencé sur la plateforme / annuaire, différents critères de sélection sont examinés.

Un Ethik Hotel s'engage donc, par exemple :

  • à ne pas mettre à disposition de plastique à usage unique
  • l'eau potable doit être accessible pour remplir notre gourde
  • l'énergie renouvelable privilégiée
  • pas de lavages quotidien des draps et des serviettes, ni de ménage
  • avoir un potager et / ou une ferme pour une utilisation et consommation au restaurant
  • et bien d'autres encore...huit au total, dont trois impérativement

De même, les retombées sur l'économie locale doivent être maximisées et valorisées avec de véritables échanges mettant en avant les producteurs locaux notamment.

tourisme durable

 

Plusieurs types d'hébergements et infrastructures sont et seront proposés sur le site, pour tous les budgets et pour voyager en France ou à l'étranger, le but étant de donner plus de visibilité aux acteurs du tourisme engagés dans une démarche responsable : un lien direct vers le site de l'hébergeur est donc proposé pour être mis en relation avec lui ainsi que son adresse mail.

Le site permettra de créer des liens à l'intérieur de cette communauté en favorisant de véritables interactions autour du tourisme durable :

  • entre les "Ethikhotes", afin qu'ils puissent échanger sur leurs problématiques, se conseiller ( ce que l'on ne retrouve pas sur d'autres plateformes plus "classiques" )
  • entre les "Explor'acteurs", en les incitant à communiquer et à donner des adresses qu'ils connaissent eux-mêmes, ainsi qu'en donnant leurs avis sur les EthikHotels visités
  • entre les "Ethikhotes et les Explor'acteurs" pour s'assurer que leurs valeurs sont bien en adéquation

 

Pour info, 66 % des français pensent que le tourisme responsable / durable ( slow tourisme ? ) est indispensable et ont envie de s'impliquer davantage dans une telle démarche.

Enfin, des collaborations avec les Offices de Tourismes sont également envisagées, afin de mettre en avant les territoires.

 

 A lire également sur Challenges ( lien intégré sur la photo )

Challenges

( crédit photo Challenges )

 

Qui se cache derrière Ethik Hotels ?

 

Après avoir travaillé pendant quinze ans dans le bâtiment, en tant qu'assistante commerciale et autres postes marketing et commerce, c'est tout naturellement qu'Anne Chéné et Clément, son conjoint, se sont décidés à créer EthikHotels, après avoir fait le constat qu'ils ne trouvaient pas ce qu'ils recherchaient via les autres plateformes.

Ces passionnés de voyages, engagés dans une démarche responsable, souhaitaient prolonger leur engagement écologique du quotidien dans le voyage afin de garder une certaine cohérence dans leur mode de vie.

Et au vu du nombre croissant des personnes avec ces mêmes recherches, gageons que le pari sera gagnant !

 

Anne Chéné

( Crédit photo Anne Chéné )

 

Une cagnotte pour développer le réseau

 

Mais parce-que aujourd'hui il faut aller plus loin, une cagnotte vient d'être ouverte sur Leetchi afin de faire connaitre un peu plus encore EthikHotels.

Ainsi, avec l'argent récolté, plusieurs actions vont être mises en place, notamment :

  • un accompagnement pour le référencement du site avec des articles optimisés pour le SEO
  • une aide pour Pinterest.
  • la publicité sur les réseaux sociaux
  • les relations presse ( Anne a été reçue par Thomas Hugues il y a quelques jours et un encart sur Challenges a été publié, que vous pouvez lire en cliquant sur la photo plus haut )

 

A ce jour, 2575 euros ont été récoltés sur les 3200 demandés.

Sachant qu'il reste vingt-quatre jours...l'objectif devrait être atteint, voire même dépassé !

Personnellement, j'ai contribué à mon "petit niveau" à  hauteur de dix euros...mais ne dit-on pas que les petits ruisseaux font les grandes rivières ?

Alors, à votre tour, n'hésitez pas si vous souhaitez soutenir ce projet !

Qui parmi vous a déjà eu recours à des plateformes classiques ( AirBnB ou autres ) pour leurs vacances ?

 

Pour l'heure, je vous envoie de gros bisous et vous souhaite une très belle semaine.

Je vous remercie de vos adorables commentaires qui me touchent toujours autant et qui aident à faire vivre ce blog <3

Merci également aux nouveaux abonnés : je vous souhaite la bienvenue parmi nous :)

Abonnez-vous vous aussi à la Newsletter (une seule notification par semaine), profitez de mes découvertes, et gagnez des cadeaux tout au long de l'année :)

M'ABONNER

Vous avez aimé cet article ? Epinglez-le sur Pinterest et/ou partagez-le sur les Réseaux Sociaux !

L'Annuaire des Hotels éthiques sur Ethik Hotels

Un article qui pourrait vous intéresser, en lien avec celui-ci :

Partir avec Petit Futé


29 mars 2021

Gâteau de potimarron à la mozzarella.

Gâteau de potimarron à la mozzarella.

 

Avec le printemps qui est là, des températures navigants du 18 au 2°, on ne sait plus trop à quel Saint se vouer, et nos plats reflètent bien ces différences : on a parfois encore envie de soupe, avec nos bons légumes, ou encore de gratins...et même parfois, de tartes ou autres quiches...

Seulement, des légumes que j'avais pu stocker depuis l'été dernier, il ne reste plus grand chose !

Pour notre dernier potimarron, j'ai voulu tester une recette qui s'est avérée être tellement bonne ( et très simple ) que j'ai décidé de la partager avec vous : elle est extraite de Maxi Cuisine, que j'achète de temps à autre.

0

Vous aurez besoin des ingrédients suivants :

500g de potimarron (un petit potimarron)

2 boules de mozzarella

3 oeufs

15cl de lait

2 cuillères à soupe de crème épaisse

10g de beurre

2 cuillères à soupe rase de farine tamisée + pour le moule

1 poireau

1 oignon

3 brins de thym

1 cuillère à soupe d'huile d'olive

1 cuillère à soupe de moutarde forte

1 cuillère à soupe d'herbes de Provence

2 pincées de quatre-épices

sel, poivre

*********************************************************************************************************

Réalisation :

Pelez l'oignon, et coupez-le en morceaux.

Nettoyez le poireau, puis émincez-le.

Détaillez le potimarron en cube.

Dans une sauteuse avec l'huile, faites revenir le tout 5 mimutes à feu vif.

Réduisez la flamme, salez, poivrez.

Ajoutez le 4 épices, couvrez et laissez cuire 10 minutes en remuant de temps en temps.

Laissez tiédir.

 

2

Préchauffez le four à 180°.

Dans un bol, fouettez ensemble les oeufs, le lait, la crème, la moutarde, la farine, le sel et le poivre.

Effeuillez le thym dessus et remuez.

Coupez une boule de mozzarella en dés, et la seconde en lamelles épaisses.

3

Beurrez et farinez un moule .

Versez dedans les légumes tiédis, les dés de mozzarella, puis l'appareil aux oeufs.

Ajoutez les lamelles de fromage.

Saupoudrez des herbes de Provence.

Enfournez 35 minutes

4

5

6

7

8

Il ne reste alors plus qu'une chose à faire : déguster et se régaler !

Et il semblerait que cette recette vous ait plu puisque depuis quelques jours, vous avez été nombreux à y revenir, d'où cette réédition du jour : un grand merci à vous.

Alors, qui ( d'autre ) testera cette tarte ?

J'avoue que cela fait du bien ce genre de recette : simple et assez rapide à faire.

Aimez-vous vous aussi faire des tartes ou quiches avec les légumes du potager ( ou du marché ! ) ?

Vous arrive-t-il également d'acheter des revues comme Maxi Cuisine pour vous donner des idées ?

Ou êtes-vous plus "livres de recettes" ? Ou encore Internet ?

Ou tout comme moi...tout ça à la fois ? !!! lol

Si vous connaissez des recettes simples et rapides, n'hésitez pas à les partager avec nous en commentaires : je suis sûre que je ne suis pas la seule gourmande...

Pour l'heure, je vous envoie de gros bisous et vous souhaite une très belle semaine.

Je vous remercie de vos adorables commentaires qui me touchent toujours autant et qui aident à faire vivre ce blog <3

Merci également aux nouveaux abonnés : je vous souhaite la bienvenue parmi nous :)

Abonnez-vous vous aussi à la Newsletter (une seule notification par semaine), profitez de mes découvertes, et gagnez des cadeaux tout au long de l'année :)

M'ABONNER

Vous avez aimé cet article ? Epinglez-le sur Pinterest et/ou partagez-le sur les Réseaux Sociaux !

Gâteau de potimarron à la mozzarella

Un article qui pourrait vous intéresser, en lien avec celui-ci :

La courgette dans tous ses états hachis camarguais

26 mars 2021

Qu'est-ce que le Slow Travel ou Tourisme Responsable, Durable ?

Qu'est-ce que le Slow Travel ou Tourisme Responsable, Durable ?

 

Avec la crise actuelle, bon nombre d'entre nous ont revu leurs priorités, et la crise économique engendrée nous interroge quant aux lendemains qui nous attendent.

Pour autant, il est une chose sur laquelle nous serons tous d'accord ( je pense ) : partir en voyage, en vacances, s'aérer, changer d'air, est plus que jamais primordial.

Peu importe la destination pourvu qu'on ait l'ivresse oserais-je dire !

Nous sommes restés si lontemps quasi "enfermés" qu'il en va de notre santé mentale : on veut revivre et voyager, "bouger" tout au moins.

Mais les touristes que nous étions hier seront-ils les mêmes que ceux de demain ?

Ne devront-ils pas se "réinventer" ou réinventer leurs modes de vies et donc, leur façon de voyager ?

Devenir acteurs clairvoyants d'un tourisme moins impactant sur l'environnement sera un enjeu majeur à n'en pas douter.

Ne devrons-nous pas apprendre...à prendre le temps...de "voyager" ?

 

vendée

Slow Travel, pour un Tourisme Durable et Responsable

Avant cette pandémie qui régit nos vies depuis un an, l'écologie semblait n'être réservée qu'à une "élite", se préoccupant de l'avenir de notre terre, mais surtout, de l'héritage que nous laisserons à nos enfants.

Un seul maître mot pour cette société de consommation et un seul objectif : "toujours plus" !

Toujours plus fort, toujours plus grand, toujours plus loin : était-ce bien raisonnable ?

Et dans cette quête du "toujours plus", le tourisme n'échappait pas à cette règle.

Sous prétexte d'améliorer le quotidien des "locaux" ( en créant des emplois ? ), combien d'infrastructures ont été érigées, massacrant par la même occasion ici la forêt, là, des zones humides ( pourtant toutes indispensables ) réduisant ainsi comme peau de chagrin l'habitat naturel de certains animaux ( et des hommes ! ) ?

Les promesses de "vies meillleures" étaient surtout pour les investisseurs.

Les habitants des régions, quelles qu'elles soient ( en France ou à l'étranger ), finissent toujours par y perdre : le travail n'est au rendez-vous et ceux qui s'essaient à l'agriculture ne s'y retrouvent pas non plus faute de terres devenant très vite impropres à la culture.

Au final, ils y perdent leur identité (merci Mondialisation ! ).

Alors me direz-vous, doit-on pour autant culpabiliser de cette envie de découvrir le monde ?

Bien évidemment que non : il est possible de concilier voyage et respect d'une économie locale, peut-être plus "durable", générant moins de destructions environnementales, et valorisant au mieux les ressources déjà en place.

Mais cela implique de se remettre véritablement en question afin de déterminer ce que l'on attend d'un voyage.

Le Slow Travel, contrairement à ce que beaucoup pensent, N'EST PAS "voyager à côté de chez soi", dû moins, ce n'est pas que cela.

"Voyager lentement", puisque telle en est la traduction littérale, c'est "prendre le temps", au même titre que la Slow Life.

Il est possible donc de partir dans des contrées lointaines, mais plutôt que de prendre l'avion pour deux ou trois jours, on visera davantage un séjour sur une semaine, voire deux ou plus, quand c'est possible.

Ainsi, l'impact carbone sera moindre ( limiter le flux des touristes joue un rôle tout aussi important ).

Mais là où un séjour se devait d'être "rentable" ( voir plus de choses dans un minimum de temps ), le Slow Travel se veut plus respectueux : on va prendre le temps d'aller à la rencontre des locaux, de comprendre leurs "us et coutumes", de s'en imprégner, et pourquoi pas même vivre un temps parmi eux pour créer de véritables liens, de donner un sens, un "supplément d'âme" à cette rencontre, pour occasionner le moins de dérangement possible, et plus d'échanges.

N'est-ce pas cela la finalité d'un voyage : aller vers l'autre ?

 

ruelle île de Ré

Slow Travel France

Pour ma part, vous le savez déjà, j'ai très peu voyagé à l'étranger :

  • en Italie, dans le cadre d'un échange scolaire ( j'ai vécu dix jours au rythme de la famille qui m'hébergeait : ne cherchez pas, je crois que c'est ce qui est le plus en adéquation avec le concept même de Slow Travel ! )
  • en Angleterre ( deux fois une semaine à Londres avec ma tante, aujourd'hui professeur d'Anglais )
  • en Belgique ( une semaine )

Même si certains autres pays me font rêver, je n'ambitionne pas pour autant de les concrétiser : je suis une grande rêveuse voyez-vous !

Et puis, avec mes parents, ce sont nos belles régions de France que j'ai découvert.

Chance que mon mari n'a pas eu.

C'est pourquoi avec notre fille, nous aimons aller à la rencontre des particularités régionales qui ne manquent pas de nous surprendre à chaque fois, nous émouvoir aussi parfois.

Depuis trois étés, c'est la Bretagne et son Golfe du Morbihan qui nous fascinent, mais à d'autres périodes de l'année, nous nous offrons également de petites escapades : soit du côté de la Normandie, au Parc Saint Symphorien des Monts, d'où je souhaitais faire découvrir le Mont Saint Michel à  ma petite famille, tant j'en avais de bons souvenirs, soit, plus près de chez nous, en bord de mer, à Chatelaillon-Plage, ( je vous en reparlerai dans un prochain article ), où je vais presque tous les ans depuis plus de vingt-cinq ans (ma tante qui vit près de La Rochelle est à quelques kilomètres donc de cette jolie station balnéaire ).

Mais peut-être pour faire revivre certains souvenirs d'enfance, c'est également du côté de l'île de Ré que nous retournons régulièrement ( à nouveau en avril, si tout se passe bien ).

Je ne me lasserais jamais de cette île je pense, même si elle n'est plus celle que j'ai connu "avant le pont".

Une chose est sûre, la France regorge de trésors et si nous retournerons très certainement dans mon "cher sud", où j'ai tout autant de jolis souvenirs ( j'y suis surtout allée quand ma meilleure amie vivait à Draguignan et qu'elle avait sa boutique à Cap Estérel, à Agay, près de Saint Raphaël, Fréjus...), nous ne manquerons pas de voguer vers d'autres destinations, d'autres régions.

Il y a tant à voir, notre pays est si riche d'Histoire, de paysages à couper le souffle.

Et il y a tant de façons de partir à sa découverte, de se déplacer : en voiture certes, mais pourquoi pas en train, en autocar, à vélo, ou même à cheval ou avec un âne tirant une roulotte !

Tout est possible à qui a un peu d'imagination.

Et là, j'entends votre questionnement : oui, mais tout ceci coûte assez cher, comment faire pour économiser l'argent nécessaire quand on a un budget déjà très serré ?

Ceci sera développé dans un autre article spécial "Bons plans vacances".

 

roulotte

Voyager Autrement

Vous l'aurez compris, il semble important de revoir notre rapport au voyage, mais, comme pour tout le reste, notre vie au quotidien, tout ne se fera pas en un jour, et chacun fait ( et fera ) comme il peut, ceci n'est en aucun cas un jugement car soyons lucides : un déplacement "motorisé" implique forcément de générer une pollution et va donc à l'encontre même de l'écologie et par conséquent d'un tourisme "responsable" !

Nous ne pouvons qu'essayer d'amoindrir notre impact mais, cela relève plus d'un engagement propre à chacun.

Pour ma part, je m'interroge et j'essaie de faire au mieux, mais si je ne suis pas de celles ( de ceux ) qui sont prêts à parcourir des milliers de kilomètres pour exaucer leurs rêves, il n'en reste pas moins que j'adore partir en vadrouille ( y compris à côté de chez moi comme cela avait été le cas dernièrement au Domaine de Bourgville, à seulement une dizaine de kilomètres de la maison, ou encore en randonnée à l'étang de Guesnes...juste à côté !) .

Vais-je alors réduire mes déplacements, partir moins souvent ?

Je crains bien que...non !

Suis-je pour autant irresponsable ?

Je ne le pense pas non plus car nous menons une vie au plus près de la nature et des plus respectueuses....

Alors dites-moi, vous, comment voyez-vous le tourisme de demain ?

Pensez-vous que nous devrons changer nos habitudes ?

Comment ?

Beaucoup de questions pour un sujet qui me passionne ( vous l'aurez deviné j'en suis sûre ! lol ).

 

Pour l'heure, je vous envoie de gros bisous et vous souhaite une très belle semaine.

Je vous remercie de vos adorables commentaires qui me touchent toujours autant et qui aident à faire vivre ce blog <3

Merci également aux nouveaux abonnés : je vous souhaite la bienvenue parmi nous :)

Abonnez-vous vous aussi à la Newsletter (une seule notification par semaine), profitez de mes découvertes, et gagnez des cadeaux tout au long de l'année :)

M'ABONNER

Vous avez aimé cet article ? Epinglez-le sur Pinterest et/ou partagez-le sur les Réseaux Sociaux !

Qu'est-ce que le Slow Travel ou Tourisme Responsable, Durable

Un article qui pourrait vous intéresser, en lien avec celui-ci :

Slow Life Style retour aux sources

15 mars 2021

Destination Vendée : Camping, l'Île de Noirmoutier, Marais Salants

Destination Vendée : Camping, l'Île de Noirmoutier, Marais Salants

 

Lors du grand pont de l'Ascension, en 2019, nous étions invités à fêter les quarante ans de ma belle-soeur, en Vendée, région qu'elle et son mari nous avaient déjà fait ( re ) découvrir quelques mois auparavant, lors d'une escapade en famille aux Sables d'Olonnes.

Comme la fête était le samedi, nous avons décidé d'en profiter pour louer un Mobil Home ( hébergement que nous affectionnons particulièrement ) du jeudi au dimanche : hé oui, l'appel du bord de mer est toujours très fort chez nous !

Pour une certaine tranquilité, nous ne souhaitions pas être directement "à la mer"...mais juste à quelques kilomètres, 7 plus précisément...7 kilomètres de Saint Jean de Monts, et un petit peu plus de L'Île de Noirmoutier : l'occasion pour nous d'aller jouer un peu les explorateurs !

J'ai donc cherché un camping via Booking.com et sélectionné La Loire Fleurie, à Le Perrier (85300).

Ce dernier m'ayant été "chaudement recommandé" par les parents de ma belle-soeur.

 

Le Camping

J'avoue que nous n'avons pas été déçus : un accueil chaleureux, un environnement calme et agréable...il ne nous en fallait pas plus pour être aux Anges !

1

Déjà, en regardant ces photos, je suis sûre que vous comprenez pourquoi j'ai été séduite ! :)

1 BIS

L'adorable Marie Pottier, propriétaire des lieux nous a accueilli avec son joli sourire, et nous a conduit vers notre Mobil Home...

2

Le hall d'accueil me faisait penser à un joli jardin d'hiver...

3

En dehors des Mobilhomes, un Gîte est également disponible à la location...mais il ne restait plus qu'une seule semaine de disponible...en juillet !

Il faut dire que les tarifs sont très raisonnables : moins de 600€ la semaine en été !!!

Et pour ce prix, vous avez un petit jardin privé...ainsi qu'un barbecue ! Ha mais si, c'est important le Barbecue en été !! :)

Bon, je n'ai pas de photos de ce jardin, car le Gîte était donc loué ....

4

5

6

7

Hé oui...il y a toujours un arbre qui m'attend quelque part ! :)

8

9

10

Notre Mobilhome...avec équipement tout confort pour 6 personnes : deux chambres, dont une avec un grand lit et une avec deux lits une place, un grand salon avec une banquette / lit pour 2 personnes, une salle d'eau, avec douche, des WC, et bien sûr le coin cuisine avec réfrigérateur, four micro-ondes, évier, plaques de cuisson...et plein de rangements !!!

J'avais tourné une vidéo de présentation...mais...mauvaise manip et hop, plus rien : mais promis, nous y retournerons !

11

Bien sûr, ici, vous ne trouverez pas de piscine ni autre ...seulement le calme et la tranquilité, ainsi que le charme surrané des jeux de notre enfance...

Mais il se trouve que c'est ce que nous recherchons dans un terrain de camping : un esprit familial et convivial, les lieux trop "touristiques" étant bien souvent, trop bruyants pour nous.

D'ailleurs, dès le premier jour, notre fille s'est trouvé deux copines, ce qui n'est jamais arrivé dans les autres campings où nous sommes allés jusqu'à maintenant... Tout est dit !

12

Et j'avoue que Cocotte (si si, c'est son nom!) et sa copine nous ont bien fait rire quand elles nous rendaient visite : ici, se sont les Reines car se sont les seuls animaux qui se promènent librement ! :)

 

poules

 

13

Pour plus d'infos et réservations, il est possible de téléphoner à Marie ( désormais, c'est la famille de Cindy qui est au commande car il vient d'y avoir un changement de propriétaires ) au 02 44 36 63 47

Vous pouvez également envoyer un mail : contact.laloirefleurie@gmail.com

ou cliquer sur ==>   Camping La Loire Fleurie

 

La Loire Fleurie

crédit photo @laloirefleurie

 

****************************************************

Noirmoutier Et Les Marais Salants

Le vendredi, nous hésitions entre deux destinations : Saint Jean de Monts et L'Île de Noirmoutier : c'est finalement cette dernière que nous avons choisi !

 

1

Mon mari et ma fille ne connaissaient pas le Passage du Gois, une route qu'il n'est possible d'emprunter qu'à marée basse ( car totalement submergée le reste du temps ! ). Nous avons cependant opté pour le pont cette fois-ci : grand bien nous en a pris car il y avait un monde fou sur cette route...au moins, nous n'avons pas été bloqués par la mer !

2

Sur place, nous avons réalisé l'un de mes rêves depuis toute petite : visiter un Marais Salant, en l'occurrence, celui de M. Aguillon , "La Nouvelle Brille" (85680 La Guérinière)...et "coup de chance suprême", deux visites seulement dans la journée...dont une à l'heure même où nous sommes arrivés !

Je vous présente donc ce Monsieur, Saunier de son état, ainsi s'appelant les producteurs de sel.

1

2

Saviez-vous que le marais était innondé, ou "mis en eau", en hiver, à partir d'octobre ?

En fait, afin de préserver notamment les "murets" ( appelés Vettes, ou Diguettes ) qui forment les "cases" des marais, il est nécessaire de le faire : ceux-ci étant en argile, ils sont relativement fragiles face au vent, la pluie, les gelées et autres intempéries.

C'est donc pour éviter l'érosion qu'il est important de le faire.

Puis, en février / mars, il est à nouveau vidé ( grâce à un système d'écluses ), puis nettoyé de la vase qui s'est accumulée...jusqu'à l'argile du fond.

3

Le sel n'est pas récolté au gré des envies : chaque marais a un sens de circulation de l'eau, et chaque bassin sa spécificité : l'oeillet ( n°5 ) étant le dernier de chaque parcelle où l'on récolte le gros sel et la fleur de sel ...

Copie_de_IMG_20190531_120627

Comment se forme la fleur de sel ?

Avec l'évaporation, dûe à la chaleur du soleil, des petits cristaux se forment en surface et se rassemblent, sous le souffle du vent, puis se collent formant alors de petites plaques ressemblant à du givre : c'est la fleur de sel !

Celle-ci est donc le "premier sel" qui est récolté, et ce, plusieurs fois par jour...à l'aide d'une lousse ( en photo plus bas ).

La fleur de sel se caractérise par sa couleur blanche...

En cuisine, pour savourer pleinement son goût, il est conseillé de l'utiliser en fin de cuisson, contrairement au gros sel.

5

6

7

Ci-dessus, la lousse, sorte de grande pelle, servant à recueillir la fleur de sel.

Sur la photo en-dessous il s'agit de l'ételle, sorte de racloir à long manche, servant quant à lui, à la récolte du gros sel.

8

9

10

Pour le gros sel, il faut attendre plusieurs jours ( deux à trois, selon le temps et la chaleur ) entre chaque récolte, et lui étant plus lourd que la fleur de sel, il se forme dans le fond de l'oeillet.

Au fur et à mesure de la récolte, il est mis en tas sur les "tables" : partie ronde au centre du chemin entre deux oeillets, où il va commencer à s'égoutter.

11

12

Après quelques temps, le gros sel est déposé sur des mulons, qui sont en fait de gros tas de sel, protéges par des bâches "trouées", afin de le laisser s'aérer et s'égoutter encore pendant plusieurs mois...il est alors prêt à la consommation.

Sa couleur est naturellement grise : c'est le gros sel marin alimentaire...n'ayant subit aucune transformation !

15

16

18

La fleur de sel est étalée sur des grandes tables, et brassées régulièrement, puis triées manuellement pour enlever les impuretés.

Une fois séchée, elle est alors elle aussi prête à la consommation.

19

20

22

A la fin de la visite, il nous était possible d'acheter différents sels de la production de Monsieur Aguillon...

Difficile de résister : je crois que nous avons fait le plein de toutes sortes de sel pour toute l'année !

sels

23

24

Nous sommes donc repartis, laissant le saunier à son travail...

 

C'est ensuite vers la direction de Noirmoutier en l'île que nous sommes allés...

3

4

Quelques petits ennuis nous ont empêchés de vraiment profiter de la beauté du village...notre voiture ayant eu un "coup de chaud", et moi, prise d'une soudaine migraine, nous ne sommes pas restés très longtemps et avons dû prendre le chemin du retour sans avoir vraiment eu le temps de visiter....mais nous reviendrons, c'est certain !

5

Le petit train est donc partis sans nous...

6

7

8

9

10

11

Nous avons toutefois déambulé dans les ruelles en dehors du centre-ville, et bien plus typiques, ayant gardées leur caractère propre : maisons blanches aux volets bleus !

12

13

14

15

16

17

18

20

En fait, si vous souhaitez visiter le "vrai Noirmoutier", je vous invite à aller à l'Office de Tourisme qui vous conseillera et vous guidera sur les balises à suivre : comme celle-ci.

21

22

24

Ces photos se rapprochent des souvenirs que j'avais de cette belle île, et je regrette de ne pas avoir pu en voir plus...mais ce sera pour une autre fois : nous avons tout de même bien profité de ce séjour !

 

Connaissiez-vous cette île dites "aux volets bleus" ?

Aimeriez-vous en savoir plus ?

Quelle sorte de toutistes êtes-vous : "camping", "hôtel", "gîtes"...ou maison d'hôtes ?

Pour l'heure, je vous envoie de gros bisous et vous souhaite une très belle semaine.

 

Je vous remercie de vos adorables commentaires qui me touchent toujours autant et qui aident à faire vivre ce blog <3

Merci également aux nouveaux abonnés : je vous souhaite la bienvenue parmi nous :)

Vous avez aimé cet article ? Epinglez-le sur Pinterest et/ou partagez-le sur les Réseaux Sociaux

Destination Vendée Camping, l'Île de Noirmoutier, Marais Salants

Abonnez-vous à la Newsletter (une seule notification par semaine), profitez de mes découvertes, et gagnez des cadeaux tout au long de l'année :)

M'ABONNER

Deux articles en lien avec celui-ci :

Insolites Sables d'Olonne, en VendéeTous au Puy de Fou

10 mars 2021

City Guide Bretagne Sud Morbihan

"Si la Bretagne était une Femme, elle entendrait alors chanter ce chant d'amour qui vient de l'âme..." (Clarisse Lavanant)

Quelle magnifique phrase pour exprimer cet élan d'amour que nous avons ressenti quand nous sommes partis à la découverte de cette magnifique Bretagne Sud, dans le Golfe du Morbihan !

City Guide Bretagne Sud

Il y a beaucoup à voir dans ce département, c'est pourquoi, dans un premier temps, nous avons décidé de nous attacher à la découverte du Morbihan et à ses légendes...

J'y ai déjà consacré plusieurs articles, et d'autres sont à venir.

C'est pourquoi j'ai pensé qu'il serait bon de tout réunir dans une sorte de "City Guide"...que je mettrai à jour au fil du temps.

Il faut dire que Morbihan Tourisme a eu une très riche idée cette année pour leur campagne publicitaire et m'a donc beaucoup inspiré...et beaucoup d'humour également, en témoignent ces affichages !

Caraibzh-4-3Kerlifornie-4-3 - Copie

Galapagozh-4-3Ty-cyclette-4-3

 

Personnellement, je trouve cette campagne très réussie.

Les photos parlent d'elles-mêmes : pourquoi aller à l'autre bout du monde alors que l'évasion et le rêve sont à notre porte ?

Car c'est bien de cela dont il s'agit, notre pays à cette particularité d'avoir de magnifiques régions avec des paysages à couper le souffle, qui n'ont rien à envier aux contrées lointaines.

Le Morbihan est lui-même un département aux mille facettes qui se définit comme étant un trait d'union entre la terre et l'océan : "Mor Bihan = Petite Mer".

Et il y a tant à voir, de ses forêts avec la Mythique Brocéliande, aux rivières fantasques, à ses rivages sauvages, ses momuments historiques...en Terre Bretonne, l'émotion n'est jamais loin...

Découvrir cette Terre, c'est assurément y revenir...

NB : Pour relire les articles évoqués dans cet article, il suffit de cliquer sur les noms surlignés...mais vous le verrez en passant la souris sur ces mots

 

Où Dormir en Bretagne Sud ?

Avant toute escapade, la première chose dont on se préoccupe, c'est de savoir où nous pouvons dormir !

En ce qui nous concerne, lorsque nous partons ainsi pour une semaine, notre préférence va vers les campings, plutôt de petites tailles car nous préférons payer moins cher et profiter d'un certain calme, que d'avoir de grands espaces de "loisirs" qui vous incitent à rester sur place, plutôt que de s'ouvrir à la rencontre de "l'autre", et bien évidemment de la région.

Ceci n'engage que moi et je conçois que l'on puisse aimer cela, il en faut pour tout le monde !

En été 2019, c'est donc à Séné, charmant petit village que je vous invite à visiter en relisant mon article, que nous avions décidé de nous poser, au Camping du "Moulin de Cantizac", à proximité de Vannes en réservant par le biais de Mister Camp, qui nous avait offert un séjour gratuit auparavant pour une semaine à l'Île de Ré.

Nous étions donc logés dans un Mobilhome très agréable, pour un prix tout à fait raisonnable pour la saison.

Et malgré sa taille, une piscine (avec une partie couverte) bienvenue nous a permis de nous raffraîchir quand nous ne bougions pas, car nous organisions des sorties découvertes tous les deux jours afin de profiter de la petite ville où nous nous étions fixés.

Des vélos étaient (et sont) proposés à la location, ce qui est très appréciable quand on ne peut faire suivre le sien...ou tout simplement, quand on n'en a pas !

Très pratique également, l'accès Wi-Fi, machine à laver et sèche-linge (personnellement, je lave toujours mon linge une fois rentrés à la maison, ou à la main, sur place, pour les "petites choses" ! lol), ainsi que la possibilité de commander son pain frais et quelques denrées (autres que du "frais"), à l'accueil !

Et bien entendu, un marché de producteurs et artisans se tient dans le centre bourg...ce que nous aimons tout particulièrement.

camping Moulin de Cantizac

Crédit Photos Camping de Moulin de Cantizac

Cet été, nous avons jeté notre dévolu sur un autre camping familial, dans une autre petite ville, à Arzon, qui nous a littéralement séduit lors de nos pérégrinations, et donc cette fois-ci, nous serons juste face à l'océan !

Mais, je vous en parlerai donc plus tard, après notre séjour.

 

Où Manger en Bretagne Sud ?

Avant de partir, j'avais fait quelques recherches, et un Salon de Thé - Crêperie tenu par l'adorable Sylvie Seligour, avait retenu mon attention : Avel Vras, ici, on ne cuisine que des produits frais, locaux et issus de l'agriculture Biologique. Et je vous assure que certains viennent exprès de loin pour goûter et savourer les plats de Sylvie : il suffit de lire les avis sur Tripadvisor.

D'ailleurs, en 2015, elle a obtenu le label "Crêperie Gourmande"...et croyez-moi, ce n'est pas un label usurpé car nous nous sommes régalés !

Elle vend également quelques produits locaux, dont ses propres confitures : souvenez-vous, je vous en avais fait gagner en septembre dernier !

Le cadre y est familial et authentique, tout ce que j'aime.

Sylvie vous réserve à chaque fois un accueil chaleureux et je ne saurais que trop vous conseiller de vous y arrêter si vous passez par là !

Assurément, nous y retournerons cet été.

Crêperie Avel Vras

Crêperie Avel Vras 2

Pour tout vous dire, c'est le seul endroit où nous sommes allés plusieurs fois, car lors de nos journées découvertes, nous emmenions notre pique-nique...en mode "zéro déchets" et "zéro plastique" bien entendu !

Rendez-vous donc cet été pour d'autres découvertes gustatives car promis, nous en testerons d'autres, en plus de retourner chez Sylvie !

 

Que Visiter en Bretagne Sud ?

Il y a tant à voir en ces terres chargées d'Histoires et de Légendes que bien évidemment nous avons dû "sélectionner" quelques incoutournables...en dehors des "sentiers battus" !

Je remercie à ce titre mes adorables interlocutrices de l'Office de Tourisme qui ont su comprendre mes attentes et m'ont proposé des visites qui nous ont bouleversé, notamment, la découverte du Cairn  où l'émotion nous a submergé tous les trois...

Souvenez-nous de ce témoignage où l'Histoire se superpose...s'entremêle et nous rappelle combien l'Homme est capable de tant de beautés, mais également de tant de mépris...

Un lieu à voir abslument !

 

IMG_20190724_125140

 

Autre incontournable à mon sens : le Château des Ducs de Bretagne, à Suscinio !

Ici, c'est une "autre Histoire" qui se rappelle à nous.

C'est également le témoignage d'une magnifique réhabilitation...toujours en cours...je pense que nous y retournerons dans quelques années pour voir l'évolution justement.

Suscinio

 Et puis il y a cette magnifique Chapelle Notre-Dame de la Côte dont la beauté et les photos que j'ai pris sur place m'ont permis d'être sélectionnée pour le Salon de la Photo à Paris, portes de Versailles en fin 2019...

1

 

Nous avons également visité le Parc de Branféré, que je recommande vivement, et que nous pensons refaire tant il nous a enthousiasmé : un lieu incontournable pour plusieurs raisons, dont sa gestion de l'eau, entre autre. Oui, je sais, cela peut paraitre étrange d'en parler, mais moi, cela m'a interpellé vu la grandeur du Domaine !

Mais c'est avant tout un parc animalier (et d'aventures ! si, si ! ) qui est censé être visité en 3 heures...mais dont la plupart y passe...la journée entière : et tel a bien été notre cas !

Vous en saurez plus dans quelques temps donc.

Branféré

 

Il y a eu également, d'autres lieux, d'autres plages, puisque nous avons longé la côte de la Presqu'Île de Rhuys mais je vous en reparlerai plus en détail après notre second séjour dans le Golfe du Morbihan...et des suivants !

 

J'espère que ce "City Guide Bretagne Sud Morbihan", pour modeste qu'il soit, vous donnera envie de partir vous aussi découvrir le "Morbihan, l'esprit sud de la bretagne", puisque tel est le slogan affiché !

Comme déjà précisé, il s'étoffera au fil du temps, et d'autres articles "City Guide" vont suivre, sur d'autres région...à commencer par la mienne !

Pour en savoir plus, je vous invite à consulter leur site https://www.morbihan.com/

Ou encore, leur blog : https://blog.morbihan.com/

 

Aidez-moi à en savoir plus et dites-moi si vous connaissez cette région et ce que vous me nous recommandez comme visites, mais également des restaurants ou autres à découvrir !

Alors, prêts pour les vacances d'été ?

 

Je vous remercie de vos adorables commentaires qui me touchent toujours autant et qui aident à faire vivre ce blog <3

Merci également aux nouveaux abonnés : je vous souhaite la bienvenue parmi nous :)

Vous avez aimé cet article ? Epinglez-le sur Pinterest et/ou partagez-le sur les Réseaux Sociaux !

 

Golfe du Morbihan

Abonnez-vous à la Newsletter (une seule notification par semaine), profitez de mes découvertes, et gagnez des cadeaux tout au long de l'année :)

M'ABONNER

Un autre article qui vous a beaucoup plu en lien avec celui-ci :

Dormir à la Loire Fleurie


05 mars 2021

Calendrier des semis et plantations du potager

Calendrier des semis et plantations du potager

 

Edit du 04 mars : Je vous donne rendez-vous sur la partie de Février pour une mise à jour de mes semis et surtout, pour la vidéo faites à cette occasion !

*****************************************************

En cette fin de février, la nature semble sortir de sa torpeur de l'hiver, et nous invite à revenir au jardin, pour bichonner notre potager.

Il y a quelques mois, je vous avais promis un calendrier, ou plus exactement une sorte de tableau récapitulant les activités du jardin, mois par mois.

Non pas un almanach tenant compte des cycles lunaires, car je l'avoue, je n'y prête guère attention, mais une sorte de récapitulatif des activités conseillées au fil des jours : quand et quoi semer, repiquer, marcotter, bouturer, récolter...

Mais n'oubliez pas que selon que vous soyez au nord ou au sud de la France, il y aura quelques décalages.

A vous d'ajuster : chez moi, dans le Poitou, nous avons un climat plutôt de type "océanique". Donc, en climat méditerranéen, vous pourrez commencer les semis plus tôt, à l'inverse, si vous êtes en montagne, ce sera un peu plus tard etc...

Libre à vous de venir le consulter quand vous en aurez besoin...vous le trouverez facilement dans la section "jardin" de la catégorie "Vie Pratique", ainsi que les différents articles sur le sujet, tels que "Avec le printemps, le temps des semis peut commencer" ou ma réflexion sur la "Permaculture", et quelques autres déjà écrits dont celui qui est très consulté : "Un jardin potager dans un sac !"...et d'autres à venir.

 

calendrier des semis

********************************

Janvier

Passer les commandes de graines si vous n'en avez pas gardé de l'année précédente et / ou regarder si possibilité d'échanges !

 

Planter :

  • ail
  • échalottes

 

A faire au jardin :

  • récolter les dernières salades, choux, panais, poireaux, topinambours, salsifis.

 

Février

Semer :

- Plutôt en fin de mois, sous chassis ou tunnel ( à l'abri donc, sous serre également pourquoi pas ) :

  • carottes primeurs
  • laitues de printemps
  • persil
  • poireaux
  • navets
  • radis
  • épinards

- En pleine terre :

  • fèves
  • pois

 

Planter :

  • ail ( de printemps )
  • échalottes
  • oignons
  • rhubarbe

 

A faire au jardin :

  • travailler la terre avec la grelinette, lorsqu'il ne gèle pas et qu'elle n'est pas trop collante pour cause de "grandes pluies" comme nous avons connu cette année ! Inutile d'en faire trop : seules quelques planches ( bandes de terre ) suffiront pour commencer. Puis, pour la protéger des pluies, couvrir de cartons et / ou de feuilles mortes ( en plus, les lombrics adorent ça et viendront donc vous aider en travaillant la terre en l'aérant grace à leurs galeries ).
  • retirer les paillis afin que la terre se réchauffe sur les parcelles destinées aux semis et autres plantation.
  • commencer à faire germer les plants de pomme de terre : mais pour le coup, il vaut mieux le faire dans la maison, dans un endroit frais, ou pas trop "chaud", une cave étant l'idéal.
  • quand les gelées sont passées, et que tout risque est écarté, commencer à tailler les arbustes à floraison estivale.

****************************************************

Pour ma part, ce mois-ci, j'ai mis à germer les pommes de terre, à la mi-février j'ai effectivement semé petits pois et fèves,

mais également, en fin de mois, sous mes petites serres, deux sortes de courgettes ( des coureuses et non coureuses ), des cornichons, des concombres, des courges spaghettis, des betteraves, du poivron, des poirées, des radis, de la salade, plusieurs variétés de potirons ( butternut, potimarron, Pink Jumbo Banana, Bleu de Hongrie, Musquée de Provence ) et différentes de tomates ( pis de chèvre, sorte de petit coeur de boeuf, coeur de boeuf rose, usso blue, orange queen, rose de berne, green zébra, ispolin violette, kaki mohican, roma, banana legs, Mr Stripey, ananas pineapple, marmande ), et pour terminer, les variétés "cocktails" ( miel du Mexique, candy sweet, olirose, prune noire, jaune Saint Vincent ).

Je sais qu'il est tout de même un peu tôt pour tout semer ainsi, mais je voulais tester mes nouvelles serres !

Nous verrons bien si tout pousse correctement ou si je vais devoir recommencer d'ici quelques semaines.

Il reste encore beaucoup à faire au jardin comme vous pourrez le voir dans ma vidéo, avec un petit "bonus" : je me suis amusée à vous montrer un "avant / après" des deux terrasses !

Le lien est inséré dans la photo, il vous suffit donc de cliquer sur cette dernière pour y accéder.

miniature

*****************************************************

 

Mars

Semer :

- en pleine terre

  • radis
  • pois à grains lisses ( petits pois pour ma part ) et autres pois
  • épinards
  • fèves
  • oignons
  • panais
  • persil
  • poireaux

- toujours à l'abri sous chassis ou tunnel :

  • laitues
  • carottes primeurs
  • poireaux
  • navets
  • toutes sortes de choux

- au chaud, dans la maison ou sous serre chauffée :

  • aubergines
  • céleri
  • poivrons
  • piment
  • tomates

 

Planter :

  • asperges ( pour les courageux, car il faut savoir que cette planche sera prise pour plusieurs années, les premières récoltes ne se faisant pas la première année ! lol )
  • chou ( cabus )
  • ciboulette
  • ail rose
  • échalottes
  • oignon
  • rhunarbe
  • pommes de terre pour les climats doux
  • il est encore temps de faire germer les pommes de terre

 

A faire au jardin :

  • tailler les ronces ( framboisiers, mûres ) : en profiter pour replanter ailleurs les rejets qui donneront de nouveaux pieds
  • bouturer les groseilliers, les cassis
  • pour les futures plantations d'été, ameublir la terre et apporter un peu de compost

 

Avril

Semer :

- à l'abri ( dans la maison par exemple ) :

  • aubergines
  • basilic
  • céleri-rave
  • concombres
  • courges et autres potirons
  • courgettes
  • melons
  • tomates

en pleine terre :

  • carottes
  • betteraves
  • cerfeuil
  • choux de toutes sortes
  • épinards
  • navets
  • panais
  • persil
  • poireaux
  • pois
  • radis
  • salsifis

 

Planter :

  • artichauts
  • toutes sortes de salades
  • crosnes
  • échalottes
  • estragon
  • oignon
  • topinambours ( quoique personnellement, je les laisse en pleine terre toute l'année )
  • pommes de terre
  • haricots
  • céleri-branches

 

A faire au jardin :

  • continuer à diviser les framboisisers pour avoir de nouveaux pieds
  • avec la tondeuse, en faisant très attention, broyer les restes de tailles et autres qui serviront pour le futur paillage
  • semer toutes sortes de fleurs de prairie qui attirent les "auxiliaires" et autres amis qui viendront polliniser
  • continuer à préparer les planches de cultures, ou carrés potagers

 

Mai

Désormais, presque tout peut se semer en pleine terre :

  • betteraves
  • carottes
  • radis
  • haricots
  • navets
  • panais
  • persil
  • bettes ( poirées )
  • pois à grains ridés
  • salades
  • toutes sortes de choux
  • concombres
  • courges et potirons
  • fenouil
  • maïs
  • poireaux d'hiver

 

Planter, une fois que tout risque de gelée est écarté ( les fameux Saints de Glace ) :

  • artichauts
  • pommes de terre
  • salades
  • choux
  • aubergines
  • céleri
  • choux
  • salades
  • concombres
  • courges
  • melons
  • potirons
  • piments
  • poireaux d'été
  • poivrons
  • tomates

 

A faire au jardin :

  • remettre un paillis en place pour garder l'humidité, limiter les mauvaises herbes et moins arroser plus tard !
  • ne pas oublier de recycler les tontes de pelouse en les faisant sécher une ou deux journées : elles serviront ensuite comme pallis pour le potager
  • pour les amoureux des dahlias ( comme moi ), il est temps de les planter

 

Juin

Semer ( désormais, on pense aussi aux légumes d'automne et d'hiver ) :

  • betteraves
  • carottes d'hiver
  • salades
  • cornichons
  • courges et courgettes pour prolonger la récolte
  • fenouil
  • haricots ( nains et grimpants ) ainsi que ceux à écosser secs ou demi-secs
  • maïs
  • navets
  • persil
  • poireaux
  • radis
  • poirées ( cardes / bettes )

 

Planter :

  • aubergines
  • céleri-branche
  • salades
  • choux
  • concombres
  • courges
  • potirons
  • poivrons
  • tomates
  • poireaux d'hiver
  • basilic
  • repiquer les betteraves si elles poussent trop serré
  • ne pas oublier les fleurs pour attirer les pollinisateurs et autres auxiliaires : en plus, c'est sympa un potager fleuri !

 

A faire au jardin :

  • désherber autour des framboisiers et autres petits fruitiers
  • pailler
  • butter les pommes de terre, les haricots, fèves, pois et maïs
  • un peu de purin d'orties au pied des tomates, tous les quinze jours jusqu'en début juillet les aide à se renforcer....mais personnellement, j'avoue ne pas penser à le faire régulièrement ( oui, je sais, honte à moi ! )

 

Juillet

Semer :

  • carottes
  • choux
  • haricots
  • pois
  • salades d'automne
  • navets
  • radis et radis d'hiver ( tels que les radis noirs )
  • persil pour la saison prochaine
  • courgettes ( pour récolter jusqu'en septembre )

 

Planter :

  • cardes ( poirées / bettes / blettes )
  • salades
  • choux d'hiver
  • courgettes pour une récolte d'août à septembre
  • poireaux
  • ail
  • échalottes
  • oignons

 

A faire au jardin :

  • récolter les pommes de terre et oignons
  • tailler les tomates pour éviter qu'elles ne montent trop haut, et couper les rejets ( gourmands ) poussant aux aisselles des feuilles ( si vous êtes adeptes de cette pratique )

 

Août

Semer :

  • choux chinois
  • choux de printemps
  • salades
  • navets
  • radis et radis d'hiver

 

Planter :

  • salades
  • poireaux

 

A faire au jardin :

  • renouveler les fraisiers en gardant les plus beaux stolons ( rejets ) afin qu'ils fassent des racines et pouvoir les replanter ailleurs
  • arroser les potirons ( mais pas trop non plus ) afin qu'ils grossissent bien
  • butter les poireaux plantés en juillet
  • la fin du mois est le moment idéal pour bouturer la plupart des arbustes à fleurs

 

 Septembre

Semer :

  • choux de printemps
  • épinards d'automne et d'hiver
  • salades d'hiver
  • oignons blancs ou rouges
  • radis

 

Planter :

  • fraisiers

 

A faire au jardin :

  • récolter les haricots en grains une fois que les gousses sont jaunes et bien sèches ( pour détruire les larves d'insectes qui pourraient s'y être logés, placer les graines 24 heures au congélateur dans un bocal, puis, conserver ce dernier au sec )

 

Octobre

Semer :

  • fèves ( pour une récolte précoce l'année suivante )

 

Planter :

  • choux de printemps
  • oignons blancs
  • salades d'hiver

 

A faire au jardin :

  • pour faire mûrir les dernières tomates, pincer ( couper ) l'extrémité principale des pieds et effeuiller la base : ou les cueillir pour en faire de la confiture de tomates vertes !
  • récolter les potirons et les dernières courgettes avant les premières gelées
  • récolter les carottes pour les conserver à la cave dans du sable
  • ne pas jeter les matières végétales restées au jardin, elles serviront au compost !

 

Novembre

Semer :

  • fèves et pois pour une récolte précoce au printemps

 

Planter :

  • ail
  • choux pommés et de printemps
  • échalottes
  • salades d'hiver

 

A faire au jardin :

  • couvrir la base des artichauts avec de la terre, puis pailler
  • ramasser les feuilles mortes pour les mettre au compost ou en paillis sur les planches cultivées
  • recouvrir de compost les planches ( ou parcelles ) désormais "nues" et pailler pour protéger le sol durant l'hiver

 

Décembre

Semer :

 

Planter :

 

A faire au jardin :

  • continuer de protéger avec le paillis, les plates-bandes de potager qu'elles soient vides ou encore en place, comme le poireau.
  • récolter les choux de Bruxelles après les premières gelées, ainsi que les poires de terre

******************************

Je continuerai de compléter ce calendrier au fil du temps et des vidéos que je publierai sur ma chaîne YouTube ( n'hésitez pas à vous abonner sur ce réseau également pour ne rien manquer, même si je mets chaque semaine le lien dans la colonne à droite de mes articles ! ) :  j'essaierai d'en faire une par mois sur le sujet, peut-être complétée par des articles sur le blog.

Si j'ai oublié quelque chose, ou si ce n'est pas assez clair, n'hésitez pas à m'en faire part en commentaire.

Dites-moi également ce que vous avez commencé à semer.

Pour l'heure, je vous envoie de gros bisous et vous souhaite une très belle semaine.

 

Je vous remercie de vos adorables commentaires qui me touchent toujours autant et qui aident à faire vivre ce blog <3

Merci également aux nouveaux abonnés : je vous souhaite la bienvenue parmi nous :)

Abonnez-vous vous aussi à la Newsletter (une seule notification par semaine), profitez de mes découvertes, et gagnez des cadeaux tout au long de l'année :)

M'ABONNER

Vous avez aimé cet article ? Epinglez-le sur Pinterest et/ou partagez-le sur les Réseaux Sociaux !

Calendrier semis

Un article qui pourrait vous intéresser, en lien avec celui-ci :

Au jardin, les Saints de Glace ont sonné le top départ des plantations !

 

19 février 2021

Le Blog Part en Vacances...Au Jardin

Le Blog Part en Vacances...Au Jardin

 

Pas d'article aujourd'hui car n'ayant pas pu profiter de la première semaine de vacances de ma fille, j'ai décidé qu'il était grand temps de faire une pause et prendre un peu de repos !

Ho hélas, pas question de partir en vadrouille pour un séjour bienvenu ici ou là, non, ça, nous espérons le faire pour Pâques, en espérant que les hébergements touristiques et autres restaurants soient enfin réellement ouverts...

Peut-être même que nous partirons en week-end avant, toujours en fonction des "permissions" qui seront accordées à tous les secteurs du tourisme...

En attendant donc, je fais une pause...ou presque car le jardin commence à m'appeler !

Jardin

De plus, je vous ai préparé une "page spéciale" que vous m'aviez demandé, à savoir, un calendrier des semis et autres choses à faire au jardin, mois par mois.

Il sera complété au fil du temps par des articles et vidéos afin de répondre ( dans la mesure du possible et de mes "compétences" ) aux questions que vous vous posez parfois.

En attendant, j'espère que vous profitez pleinement des vacances ( pour ceux qui en ont ) et je vous donne donc rendez-vous la semaine prochaine ici-même.

Mais rassurez-vous, même si je me tiens loin des réseaux sociaux depuis quelques temps ( enfin surtout d'instagram ! lol ) , je prends toujours beaucoup de plaisir à venir sur vos blogs, et continuerai pendant toute cette semaine de "pause".

 

Pour l'heure, je vous envoie de gros bisous et vous souhaite une très belle semaine.

En vacances vous aussi ?

Des activités de prévues ?

Je vous remercie de vos adorables commentaires qui me touchent toujours autant et qui aident à faire vivre ce blog <3

Merci également aux nouveaux abonnés : je vous souhaite la bienvenue parmi nous :)

Abonnez-vous vous aussi à la Newsletter (une seule notification par semaine), profitez de mes découvertes, et gagnez des cadeaux tout au long de l'année :)

M'ABONNER

Vous avez aimé cet article ? Epinglez-le sur Pinterest et/ou partagez-le sur les Réseaux Sociaux !

Jardin

Un article qui pourrait vous intéresser, en lien avec celui-ci :

Un Jardin Potager Dans Un Sac de Courses

 

12 février 2021

Branféré, Parc Animalier Et Tourisme Durable En Morbihan

Branféré, Parc Animalier Et Tourisme Durable En Morbihan

 

Depuis toujours sensibilisés au respect de l'environnement, sans le savoir, ou peut-être bien avant l'heure, mes parents m'ont également habitué à une vision du tourisme ( régional ) en totale adéquation avec un certain art de vivre : nous ne fréquentions pas les "hauts lieux touristiques à la mode", ayant un impact déplorable sur la nature...même si j'ai eu la chance de découvrir des sites tels que le Mont Saint Michel où les touristes sont fort nombreux, il faut bien l'avouer !

A l'époque nous partions pour le plaisir de retrouver des amis en camping, et pour se déconnecter totalement du quotidien.

L'économie n'était pas la même et partir trois semaines en été n'impliquait pas d'avoir nécessairement de gros salaires.

Alors, il était possible de profiter pleinement de la destination choisie, d'avoir de vrais échanges avec les locaux et de découvrir la région.

Nous avions nos habitudes, nos rituels, et partout où nous sommes allés, les visites de zoos et autres parcs en faisait partie.

Est-ce pour cela que j'ai reproduit ce shéma avec mes enfants ?

De fait, à chaque fois que nous partons en escapades, j'essaie toujours de concilier découvertes régionales et moments plus légers.

Vous vous souvenez de l'émotion éprouvée lors de notre excursion au Cairn de Petit Mont ?

Branféré, Parc animalier et botanique s'est donc imposé comme une évidence juste après.

 

Parc de Branféré

 

L'Histoire Du Parc

C'est en 1427 que l'on trouve pour la première fois mentionné le Domaine de Branféré, mais c'est en 1848 que le château actuel fut construit par les Freslon de la Freslonnière.

Puis, en 1884 la famille Jourde déterminera la destinée de ces lieux...jusqu'à nos jours !

Paul, le dernier héritié ( en 1932 ) est fasciné par l'Inde et c'est le Maharajah de Kutch qui lui transmet son amour  des animaux en lui faisant visiter ses réserves où ces derniers sont protégés : un avant-gardiste ?

De retour en France, il épouse Hélène une artiste peintre avec laquelle il continue de voyager, tout en gardant en tête une idée qui commençait à germer et à grandir : construire un Eden, dans son Domaine, où les animaux seraient en quasi liberté.

Conseillés par de nombreux spécialistes et autres directeurs de parcs zoologiques de tous pays, Branféré devient un lieu de référence et des émissions de télévisions y sont même tournées, notamment par François de La Grange, producteur de la série "Les animaux du Monde".

Cette conception des animaux en semi-liberté contribue à la modernisation des zoos, et la notion d'écologie ( la nécessité de respecter et protéger la nature ) nait doucement.

Ce n'est pourtant qu'en 1965 que le parc est ouvert au public, connaissant un succès immédiat.

Après quelques difficultés passagères, le parc est fermé pendant un an, en 1972 et sauvé in-extremis grâce au Ministre des Finances de l'époque ( ainsi qu'aux soutiens venus de tous bords et à une grande campagne de presse ) qui trouve une solution permettant sa réouverture.

Dans le même temps, le talent d'Hélène explose aux quatre coins de la planète et l'originalité de ses oeuvres la fait surnomer "peintre du Paradis" !

Tableau d'Hélène Jourde à Branféré

En 1986, quand Paul meurt, elle réalise la nécessité de protéger le Parc pour qu'il perdure après elle.

C'est par le biais d'un legs à La Fondation de France, sous condition de continuer leur oeuvre, que la solution sera trouvée.

Et deux après le décès de Paul, elle s'éteint à son tour.

 

La Visite

Entrée de Branféré

Après avoir pris nos billets d'entrée, c'est sur l'aire de pique-nique que nous sommes allés prendre notre déjeuner.

Aire de pique-nique de Branféré

Au départ de la visite, un grand panneau indique où trouver chaque zone :

un jeu est également proposé, auquel nous avons répondu avec joie car il permet de découvrir le Parc de façon très ludique, pour le bonheur de chacun...et pas seulement des enfants car je peux vous assurer que nous avons bien ri !

8

En 2019, je n'avais pas encore mon actuel appareil photo, du coup, j'ai beaucoup "mitraillé" avec mon portable et j'ai dû faire des choix car toutes n'étaient pas au top...et puis, comme nous y retournons ( si tout va bien ) cet été, je ferai une vidéo, donc...je ne vais partager avec vous que quelques unes d'entres elles !

7 bis

Cygne Noir

94

95

38

22 bis

24

C'est vraiment ce que je préfère parmi tous les Parcs que j'ai visité jusqu'à présent : déambuler parmi les animaux...sachant que les plus dangereux sont évidemment dans des enclos où nous n'entrons pas !

66

75

Le Château....une pure merveille et monument en cours de restauration.

80

Les cigognes ne s'y trompent pas et viennent nicher en toute tranquillité sur les toits !

90

82

Une nature remarquable...

83

92

104 C

101

Des animations sont proposées en association avec l'Ecole Nicolas Hulot : de belles pauses très intéressantes et intructives.

102

103

Et puis le fameux Parcabout où nous avons passé un très bon moment à rire : il s'agit d'une sorte de trampoline géant avec des couloirs nous emmenant à des hauteurs différentes et d'où on surplombe le parc animalier.

Un excellent divertissement pour petits ...et grands !

105108

109113

130

132138

146

150

157

Je crois n'avoir jamais approché d'aussi près un kangourou.

153

Et ces arbres si majestueux...j'espère qu'ils seront toujours debout et auront résisté à la tempête car je sais qu'il y a eu quelques dégâts.

156

155

Une première pour moi : un paon entièrement blanc !

158

165 D

174 bis

176

179 bis

189

Un petit "copain" que j'aime particulièrement !

191

193 A

Il était tard quand nous avons terminé la visite.

Néanmoins, nous avons pris le temps de dîner au restaurant, et comme nous étions les derniers, nous avons pu discuter avec le personnel qui nous a expliqué le fonctionnement du restaurant, notamment en ce qui concerne les eaux usées qui tournent en circuit fermé, filtrées par les plantes : une belle démarche à saluer...et à suivre, car je suis sûre que cette méthode peut être appliquée dans bien des lieux !

196

200

 

La Fondation Nicolas Hulot

En 2004 un concept original est créé au sein même du Parc à l'initiative de la Fondation de France, la Fondation Nicolas Hulot pour la Nature et l'Homme, et la Communauté de Communes du pays de Muzillac : ouvrir une école ( une colonie pour sensibiliser les enfants à l'écologie ) dédiée à l'éveil du respect de la biodiversité et à sa protection.

199

Les enfants de 5 à 17 ans sont donc accueillis à l'Ecole Nicolas Hulot pour des séjours enrichissants où se mêlent jeux, découvertes et aventures.

201

Mais l'école ne s'arrête pas là !

L'équipe qui officie propose également aux visiteurs, plusieurs animations autour de la nature et des animaux, permettant de découvrir le Parc et ses habitants sous un autre angle, accomplissant ainsi leurs différentes Missions :

  • pédagogique
  • récréative
  • écologique
  • scientifique

Des infrastructures comme on aimerait en voir plus souvent : avec cette école qui éduque nos enfants à un comportement global plus respectueux de la nature, qui valorise la bienveillance, et éduque à une consommation ne générant pas ou peu de déchets, gageons qu'ils grandiront avec ces valeurs ancrées durablement.

 

Une Journée Inoubliable

Grâce à sa démarche visant à s'améliorer continuellement sur tous les plans ( social, économique, environnemental etc... ) le Parc obtient en 2013 la certification internationale "Green Globe".

Ils vont en effet très loin dans leur engagement, et outre la sensibilisation au respect de la nature dans sa globalité, c'est toute une économie à vocation durable qui est mise en place, en commençant par la création de nombreux emplois, des achats éco-responsables, un commerce équitable, un restaurant bio et tant d'autres belles actions vertueuses.

Comme vous l'avez sûrement compris, nous avons passé un moment inoubliable et je me souviens encore de nos fous rires,  notamment quand, assis pour une pause méritée, nous nous sommes retrouvés en compagnie d'autres personnes connaissant le Parc pour y être déjà venus, nous dire qu'effectivement, alors que la visite est estimée à deux ou trois heures...c'est en réalité toute une après-midi que l'on pourrait y passer !

Et c'est bien ce que nous avons fait : arrivés à l'heure du pique-nique pour le déjeuner, nous sommes repartis...quasiment à la tombée de la nuit ( en été, il ferme ses portes à dix-neuf heures trente ).

Ce Parc nous a fait retomber en enfance avec son "Parcabout" et toutes ces énigmes à résoudre !

Et puis quel ravissement pour les yeux cette végétation, quel bonheur tous ces animaux libres, et tant de plaisirs partagés en famille.

Mais après cette année compliquée, j'imagine qu'ils ont dû souffrir également de cette pandémie qui nous bloque depuis un an.

Alors, je n'ai qu'une hâte : y retourner pour apporter notre soutien...et passer à nouveau un très bon moment.

Si vous aussi vous venez en Bretagne Sud Morbihan, je ne saurais que trop vous conseiller ce Parc : et n'oubliez pas d'emmener votre famille avec vous...fous rires garantis !

Et pour toutes réservations, sachez que comme beaucoup de Parcs ou autres désormais, en achetant en ligne, vous bénificiez d'un tarif préférentiel : nous, nous n'allons pas tarder à le faire car nous avons déjà retenu notre location pour les vacances...et devinez...nous retournons en Bretagne Sud, car nous n'avons pas fini de découvrir toutes beautés du Morbihan

 

Ai-je réussi à vous donner envie d'y aller ?

Est-ce que vous aussi vous aimez alterner les découvertes historiques et d'autres "plus légères" ?

Qu'aimez-vous visiter quand vous partez en vacances ?

 

Pour l'heure, je vous envoie de gros bisous et vous souhaite une très belle semaine.

 

Je vous remercie de vos adorables commentaires qui me touchent toujours autant et qui aident à faire vivre ce blog <3

Merci également aux nouveaux abonnés : je vous souhaite la bienvenue parmi nous :)

Abonnez-vous vous aussi à la Newsletter (une seule notification par semaine), profitez de mes découvertes, et gagnez des cadeaux tout au long de l'année :)

M'ABONNER

Vous avez aimé cet article ? Epinglez-le sur Pinterest et/ou partagez-le sur les Réseaux Sociaux !

Branféré

Un article qui pourrait vous intéresser, en lien avec celui-ci :

City Guide Bretagne Sud

05 février 2021

Tendre Romance, Box Belle Au Naturel Février 2021

Tendre Romance, Box Belle Au Naturel Février 2021

 

Comme vous le savez, désormais je n'accepte que très peu de collaborations cosmétiques, ceci afin de pouvoir utiliser les produits au fur et à mesure, sans trop stocker, et éviter ainsi le gaspillage pour rester dans une consommation responsable.

C'est également pour garder le plaisir de découvrir et tester de jolies gammes, sans avoir à courir contre le temps pour vous donner mon retour.

Ainsi donc, après avoir décliné plusieurs invitations à recevoir la Box Belle Au Naturel, c'est avec joie que j'ai découvert celle dédiée au mois...des Amoureux !

Hé oui, en février, place à la romance, au bien-être afin de prendre soin de soi tout en douceur, se relaxer et se détendre pour un rendez-vous amoureux.

 

Les engagements de la Box

Chaque soin est :

  • 100 % Bio et Naturel
  • Grand Format
  • issu de marques Françaises
  • 50 % moins cher qu'en vente habituelle
  • conçu dans le respect l'environnement
  • non testé sur les animaux ( mais entre nous, ce n'est plus autorisé de toute façon )

 

Unboxing de Tendre Romance

Pour découvrir les soins de ce mois, je vous invite à regarder ma vidéo You Tube que vous trouverez désormais à droite de mes articles sous le titre "Ma Dernière Vidéo You Tube" : si tout se passe bien, il y en aura une chaque semaine, en plus de mes articles blogs, ou parfois, en alternance, selon les thèmes abordés. 

Pour celles et ceux qui préfèrent la lecture, voyons ensemble ce que contenait ce coffret :

tendre romance

 

  • Sérum Hydra-booster Bio Patyka

Ce soin, à appliquer avant la crème de nuit et de jour ( pour compléter et renforcer l'action et les bienfaits de vos crèmes ), sur le visage et le cou, a une texture gel-crème destinée à rétablir l'équilibre hydrique de la peau grâce à la présence d'acide hyaluronique végétal et de Tremella, un champignon asiatique aux propriétés hydratantes et filmogènes qui maintient l'eau dans les cellules et aide ainsi à lutter contre le vieillissement de la peau.

 

  • Huile de massage sensualité Bio Comptoir des Huiles

Quoi de meilleur qu'un bon massage pour soulager les tensions accumulées tout au long de la journée ?

Depuis ma séance de réflexologie plantaire, je me masse régulièrement les pieds, les jambes...et la nuque pour une relaxation et un bien-être appréciables, même si cela ne remplace en rien une véritable séance avec un thérapeute.

Cette huile, tel un baume va alors ajouter une autre dimension en vous enveloppant de son parfum sensuel, comme dans un cocon de douceur tout en nourrissant et en protégeant votre peau.

Elle est composée d'huiles végétales de ricin, Baobab et Ximénia ( petit arbre des régions tropicales de la famille des olacacées - qui parasitent leurs hôtes- dont les fruits acides sont appelés "pommes de mer" ou "citrons de mer" ) originaires de Madagascar issues de productions protecteurs de la nature.

 

  • Mascara Waterproof Noir intense 100 % naturel Elissance

Ayant facilement les yeux "larmoyants" et sensibles, je fais très attention à ce que j'utilise pour me maquiller.

Mais il faut bien l'avouer, je n'ai trouvé qu'un seul mascara qui me convienne jusqu'à présent.

D'ailleurs, dernièrement, je m'en suis acheté un d'une marque reconnue...et je n'ai pas supporté, alors, vais-je adopter celui-là ?

Je verrai bien car du coup, dans l'immédiat, je suis revenue vers mon "chouchou".

Que nous promet ce mascara Elissance ?

Très pigmenté pour un regard intense, sa brosse est conçue pour déposer de la matière de façon homogène, créant un effet volumateur "visible" !

Ce serait l'association d'huile de camelia et de cires naturelles ( nourrissant les cils ) qui offriraient une haute résistance à l'eau...

 

  • Shampoing solide Argan Rhassoul "La Maison des Sultans"

Plus besoin de vous dire à quel point je suis adepte des shampoings solides pour le lavage des cheveux, alors il était difficile, voire impossible de résister à l'appel de celui-ci !

L'huile d'argan est utilisée pour sa capacité à nourrir, régénérer et protéger la fibre capillaire, limitant ainsi les fourches et contribuant à augmenter le volume des cheveux.

Le rhassoul quant à lui est une argile volcanique riche en sels minéraux qui absorbe les impuretés fixées sur le cuir chevelu. Il est souvent utilisé sous forme de poudre lavante, au même titre que les poudres telles que le shikakai ( je vous ai déjà parlé de cet ingrédient dans un autre article ).

 

 Mon avis sur cette Box de Février

Je suis ravie d'avoir pu découvrir ces jolies marques toutes proches du Zéro Déchets avec leurs packaging recyclables ou compostables, et cela mérite d'être souligné.

Je ne peux pour l'instant vous dire si ces cosmétiques et autre maquillage tiennent réellement leurs promesses car je ne les ai pas encore testé : je ne change pas ma ligne de conduite même s'il est parfois dur de résister mais, je préfère terminer mes produits "en cours" avant de les commencer.

Toutefois, si j'ai accepté cette Box-ci, c'est parce-que les ingrédients et les engagements pour l'environnement du fait des emballages m'ont convaincu de leurs bienfaits : s'ils sont bons pour la nature...ils le sont pour nous à n'en pas douter.

De fait, si je suis confiante sur l'ensemble des produits, je ne peux me prononcer sur le mascara et c'est pourquoi j'y reviendrai plus tard, en vidéo quand je l'aurai testé.

Mais dites-moi, quel est le produit qui vous tenterait le plus dans cette sélection ? 

Pour l'heure, je vous envoie de gros bisous et vous souhaite une très belle semaine : en vacances ?

Et pour avoir un retour après test, je vous invite à lire l'article de mon amie Karine "Des p'tits bonheurs de filles" !

 

Je vous remercie de vos adorables commentaires qui me touchent toujours autant et qui aident à faire vivre ce blog <3

Merci également aux nouveaux abonnés : je vous souhaite la bienvenue parmi nous :)

Abonnez-vous vous aussi à la Newsletter (une seule notification par semaine), profitez de mes découvertes, et gagnez des cadeaux tout au long de l'année :)

M'ABONNER

Vous avez aimé cet article ? Epinglez-le sur Pinterest et/ou partagez-le sur les Réseaux Sociaux !

BAN Tendre Romance

Un article qui pourrait vous intéresser, en lien avec celui-ci :

BAN Evasion Estivale

29 janvier 2021

Déco, tendance upcycling : on relooke la maison façon home staging

Déco, Tendance Upcycling : On Relooke La Maison Façon Home Staging

 

S'il est bien une chose ( enfin "une autre chose" ! ) qui m'a toujours passionnée, c'est la décoration.

C'est bien pourquoi, en 1985, alors que je venais de quitter les bancs de l'école pour aller travailler et gagner ainsi mon indépendance, je me suis inscrite aux cours d'Ensemblier ( personne à laquelle on fait appel pour choisir et coordonner des éléments de décoration, mobiliers, etc...en fonction des envies et des tendances du moment, ou en relation avec une époque et un style en particulier ).

Cela réunissait mon amour pour l'art et le dessin, les premiers cours étant éssentiellement axés sur l'étude des styles au fil du temps et des époques, ainsi que l'architecture.

Et quoi de mieux pour comprendre le style Boulle ( une école Boulle est d'ailleurs destinée à l'enseignement supérieur des Arts Appliqués, Métiers d'arts, d'Architecture d'intérieur et du Design, dans le XII ème arrondissement de Paris ), ainsi nommée en référence à l'ébéniste André-Charles Boulle, que de dessiner et reproduire à son tour un détail, une colonne, un meuble ou autre, de cette période.

Mais toutes les époques et styles étaient ainsi revisitées, et je me suis régalée pendant tout le premier semestre, avec de très bons résultats.

Puis, j'ai commencé à me laisser submerger par la fatigue ( physique ), car mener de front un travail à temps plein et des études par correspondance, pour passionnantes qu'elles soient, devenait de plus en plus compliqué...et petit à petit, j'ai "décroché"...et je n'ai pas pu aller au bout des cours.

Je ne regrette rien car il faut bien faire des choix dans la vie, et parfois, ceux-ci s'imposent d'eux-même !

Alors pourquoi je vous raconte tout ça aujourd'hui me direz-vous ?

Très simplement, parce-que ce goût pour l'art dans sa globalité, est toujours en moi et fait partie de mon quotidien, que ce soit avec le dessin, les loisirs créatifs, la couture, le tricot ou même le jardin potager en permaculture, parce que l'art est vraiment partout pour qui sait regarder la beauté en toute chose.

Et il semblerait que mes enfants aient également hérité de cette passion, mon fils étant aujourd'hui menuisier ébéniste, et ma fille, sensible au relooking de meubles depuis plusieurs années ( oui oui, malgré son jeune âge ).

Mais également parce-que j'ai revu il y a quelques jours, une jeune femme ( rencontrée lors de mon dernier Salon en tant qu'artisan ) avec cette même passion et qui est allée au bout de son envie, avec une reconversion professionnelle des plus réussie.

Amélie

Pourquoi Acheter Du Neuf Quand On Peut Recycler ?

Aujourd'hui plus que jamais, une majorité d'entre nous a pris conscience de l'urgence de ralentir et de consommer "autrement" .

Il est plus que temps de dire "au revoir" à cette génération "Kleenex", qui achète à tout va et jette tout aussi facilement, essayons de dire "stop" à la surconsommation qui tue notre environnement aussi sûrement qu'elle nous tue à petit feu par ricochets.

L'une des solutions ? Le seconde main, "ringard" hier, au top de la tendance aujourd'hui !

Réutiliser et valoriser les "déchets" des uns, pour faire du "neuf" pour soi, n'est-ce pas le summum du geste écologique ?

Vous ne serez donc guère étonnés si je vous dis qu'à la maison, il y a longtemps que ce n'est plus une option, mais bel et bien notre art de vivre.

Concrètement, seuls la télévision, le congélateur et le poêle nous permettant de chauffer tout l'espace ont été achetés neufs : tout le reste n'est que récupération.

Ayant un temps travaillé au sein de l'entreprise sociale Envie ( Envie86 à Poitiers, dans le département de la Vienne, où j'étais responsable du magasin ), pas besoin de tenter de me persuader qu'acheter une machine à laver ( ou autre ) d'occasion est tout aussi bien, voire mieux que du neuf : un article réparé où il y a peu d'électronique aura une durée de vie bien plus longue qu'une "machine" truffée de gadgets...progammée pour obsolescence !

Donc, machine à laver, réfrigérateur...et séche-linge le temps de quelques mois y ont été achetés.

Puis j'ai décidé que je pouvais me passer de ce dernier !

Pour compléter la déco assez sommaire il est vrai de notre intérieur, nous avons également "écumé" les vide-greniers, la chine étant encore une autre chose que j'adore et dont j'ai transmis le virus à mon mari ainsi qu'à notre fille ! lol

Pour terminer, c'est la récupération de meubles qui partaient à la déchetterie qui a fait notre bonheur : en réalité, mon fils connaissant sa mère "par coeur", s'est créé du mobilier sur-mesure ( c'est l'avantage d'être menuisiser ébéniste ! ) et se débarrassait des "anciens"... il me les a donc proposés "prêts à l'emploi" pour un relooking !

1 - Copie02 - Copie

Même Les Enfants Se Mettent Au "Home Staging"

L'un des meubles que mon fils nous a donné était un vaisselier en pin, accompagné d'un meuble bas identique à celui de ce dernier.

Depuis longtemps, je rêvais d'un meuble enfilade : je venais de le trouver !

Cependant, impensable de jeter le haut du premier meuble...

C'est là que ma fille est intervenue : elle le voyait tout à fait dans sa chambre...mais d'une autre couleur !

Et vous savez quoi ? Aujourd'hui, il est "pile" dans une des couleurs "tendances" actuellement !

Mais puisque c'était elle qui en avait eu l'idée, je lui ai proposé de le repeindre elle-même : dois-je vous expliquer à quel point sa mine réjouit a été une excellente récompense ?

Comme si je venais de lui offrir le "Saint Graal" !

Je l'ai bien évidemment aidé : nous avons donc lavé, poncé, appliqué une "sous-couche" ( un "apprêt" ), puis enfin terminé par la peinture choisie par ma Demoiselle.

3 - Copie4

6 - Copie8 - Copie

7 - Copie

Je peux vous assurer qu'elle était ravie..et l'est toujours quelques années plus tard ( c'était il y a presque 5 ans ) !

9 - Copie

Et Si On Refaisait Toute La Maison ?

Aujourd'hui, avec le confinement que nous avons connu au printemps 2020, puis quelques épisodes de "semi-confinement", j'ai à nouveau eu envie de "tout changer" dans la maison.

Pour autant, j'ai beaucoup de mal à m'y mettre : je ne veux toujours rien acheter mais je souhaite revoir, réaménager l'espace.

Beaucoup de travail en perspective donc, et au vu du reconfinement qui s'annonce, je ne devrais pas m'ennuyer ! 

C'est à ce moment-là que j'ai repensé à Amélie, alias "L'Atelier Carmin", rencontrée lors de mon dernier Salon, puis...au collège de ma fille où elle a été surveillante ( le temps d'être sûre de pouvoir "s'envoler" définitivement vers sa nouvelle aventure ).

Je l'ai donc invitée pour un thé et nous avons discuté de mes envies...et de son parcours, dont je vous parlerai dans quelques semaines lors d'un autre article "déco"...

Pour l'heure, je vous envoie de gros bisous et vous souhaite une très belle semaine !

Mais dites-moi : êtes-vous intéressés vous aussi par la déco ?

Suivez-vous les tendances ou bien avez-vous un style de prédilection, comme le style "Bohème Chic", le style "Provençal" ou autre ?

 

Je vous remercie de vos adorables commentaires qui me touchent toujours autant et qui aident à faire vivre ce blog <3

Merci également aux nouveaux abonnés : je vous souhaite la bienvenue parmi nous :)

Abonnez-vous vous aussi à la Newsletter (une seule notification par semaine), profitez de mes découvertes, et gagnez des cadeaux tout au long de l'année :)

M'ABONNER

Vous avez aimé cet article ? Epinglez-le sur Pinterest et/ou partagez-le sur les Réseaux Sociaux !

Déco, tendance upcycling on relooke la maison façon home staging

Un article qui pourrait vous intéresser :

Permaculture, une autre idée du jardin