3 sites incontournables à visiter lors d’un séjour slow dans le Chablais

 

Bonjour à tous! Je suis Charlotte, du blog Edelweiss & Orchidée et je suis ravie d’avoir été invitée à rédiger un article dans le blog de Nathalie. En effet, nous partageons de nombreuses valeurs autour du respect de la nature et de notre envie de consommer moins mais mieux. Aujourd’hui j’avais envie de partager avec vous mes slow balades préférées du Chablais. J’ai posé mes valises en Haute-Savoie il y a maintenant 7 ans et je ne me lasse pas des paysages merveilleux entre lacs et montagnes. Si vous êtes amoureux des beaux paysages, vous serez j’en suis sûre, ravis de découvrir ces trois sites empreints d’histoire et de beauté.

 

Le lac de Vallon

 

crédit photo : site de Savoie-Mont Blanc

 

présentation :

 

Le lac de Vallon est un lac de montagne situé sur la commune de Bellevaux perché à presque  1100 m d’altitude. On y accède par une balade d’approche de 90 minutes. Ne vous inquiétez pas ! Pas besoin d’être un grimpeur acharné, le dénivelé est faible (110m) et permet à toute la famille de profiter du lac couleur émeraude. Une fois au lac vous pourrez découvrir un magnifique panorama avec pour point culminant le “Roc d’Enfer” (ça ne s’invente pas). La balade est possible toute l’année. L’hiver le lac gèle et se confond avec les paysages haut-savoyards enneigés, à l’été ou au printemps, il est possible de pique-niquer au milieu des fleurs sauvages. Alors qu’à l’automne, la balade d’approche dans la forêt vous offrira des couleurs flamboyantes à photographier sans modération !



 

histoire :

 

Le lac de vallon est un lac relativement récent (1943). Il apparut après un glissement de terrain très lent  qui fut matérialisé par une coulée de boue gigantesque qui forma un barrage naturel et permit la création de ce lac paisible et turquoise.
Le lac est toujours alimenté par le Brevon (un affluent du lac Léman) et  offre aux pêcheurs de truites un terrain de jeu incroyable ! Si vous regardez le milieu du lac, vous pourrez apercevoir au fond de l’eau les ruines de l’ancien Hameau du Beauvau qui grâce à la lenteur de la coulée de boue put être évacué à temps !
Si vous aimez les vieilles pierres, vous pourrez également faire une halte à la chapelle Saint-Bruno,vestige du passage des chartreux dans la région.

 

 

le petit plus :

 

Le site, classé par le Géoparc Chablais est très bien entretenu et mis en valeur. Vous pourrez découvrir au fil de la balade des panneaux d’information ludiques et précis à propos de la géologie des lieux ou encore des Chartreux qui habitaient jadis une abbaye au bout du lac.
Bien que le site ne soit pas accessible aux poussettes, il offre des installations de pique-nique sur toute la bordure du lac, permettant à tous de profiter de la quiétude des lieux en admirant un paysage époustouflant. Les enfants auront également de l’espace pour gambader et jouer dans les grandes étendues verdoyantes qui bordent le lac par endroit.

 

L'Abbaye de Saint Jean d'Aulps

 photo prise sur le net

 

présentation :

 

Vestige monastique majeur des Savoies, érigé à la fin du  XIème siècle, le site de l’Abbaye de Saint Jean d’Aulps offre un cadre romantique dans un écrin de verdure.
En plus des ruines de l’abbatiale qui est considérée comme une merveille de l’architecture cistercienne, vous pourrez plonger dans la vie des moines et l’histoire du domaine avec des expositions permanentes. Elles retracent les débuts de l’Abbaye, l’organisation de sa communauté, la place de l’Abbaye dans la Savoie et l’histoire de sa destruction. Au delà de ces 4 thèmes, les amoureux des plantes médicinales trouveront une très belle exposition consacrée à l’héritage des moines. L’abbaye de Saint Jean d’Aulps vit au rythme des saisons. Le site propose des expositions temporaires ainsi que la visite des jardins botaniques et du potager. Ceux ci sont en perpétuelle transformation depuis 2007 au gré des expériences des jardiniers..



histoire :

C’est Guy et Guérin de Mousson, qui, ne supportant plus le cadre proposé par l’Abbaye de Molesme, décident de proposer une vision de la vie monacale tournée autour du travail manuel. Ils attirent de nombreuses vocations et l’abbaye d’Aulps, très peuplée au début du XIIème siècle, permet le développement de nombreux monastères alentour.

 

À la fin du siècle, le domaine dispose de près de 15 000 hectares (dont des alpages) et échange de nombreux titres seigneuriaux. Les moines conseillent les ducs de savoie et arbitres des conflits régulièrement. C’est l’apogée du monastère, cependant, les abbés s’endettent énormément pour étendre leur patrimoine et leurs droits seigneuriaux. Ainsi élevés au rang de nobles ou de cardinaux, les abbés délaissent complétements les moines qui sont alors livrés à eux-même. L’abbaye tombe petit à petit en désuétude et le cloître n’est alors même plus habitable, jusqu’en 1680 où les restaurations sont entamées sous l’impulsion d’Antoine de Savoie. Les moines quittent le domaine, classé monument national, lorsque quatre familles de la commune l'achètent en 1792. 

 

Le clocher est lourdement affecté lors de la révolution française. Les autres bâtiments sont épargnés grâce à l’installation des troupes françaises dans les locaux.
Malheureusement, en 1823 l’abbaye est pillée et incendiée par les villageois. Les autorités s’indignent. L’abbatiale puis les ruines du cloître sont classées monuments historiques en 1902 et 1940 . Il faudra attendre plus de 90 ans pour que la communauté de communes de St Jean d’Aulps décide d’entamer des fouilles archéologiques, permettant la restauration de la ferme monastique après son rachat. Jusqu’en 1998 le domaine vit au rythme de l’exploitation agricole. Ce n’est qu’en 2007 que le site est aménagé pour recevoir du public

 

le petit plus :

 

Les visites sont possibles tous les jours durant la saison estivale (juin à septembre) et le week-end d’avril à juin et de septembre à décembre. Vous pouvez choisir d’effectuer la visite librement, avec un support audio MP3 ou avec un support 3D qui permet de voir la reconstitution et la vie de l’Abbaye telle qu’elle était entre le XVème et XVIIIème siècle !
Le site est très attractif et propose de nombreuses animations au cours de l’année, notamment la fête médiévale, proposée chaque année à la mi-août depuis 2002. L’ascenseur rend accessible l’ensemble des expositions aux personnes à mobilité réduite et aux familles utilisant des poussettes.

 

 

Les châteaux des Allinges

0

  photo prise sur le net

présentation :

 

Mais pourquoi les châteaux ? Je vous assure, je n’ai pas fait de faute de frappe en vous parlant des châteaux d’Allinges! Situation unique en France, les châteaux d’Allinges se font face, postés fièrement sur la même colline ! Le Château Vieux et le Château Neuf sont aujourd’hui en ruines (le Château Neuf est davantage préservé). C’est d’ailleurs par sa porte principale, qui tenait le pont levis qu’on accède au site. On peut également admirer la chapelle restaurée en 1836 sous les ordres de l’évêque d’Annecy.

 

histoire :

 

Le Château-Neuf aurait été érigé au Xème siècle et a appartenu successivement à Rodolphe II et III, les rois de Bourgogne puis aux ducs de Savoie. Le Château-Neuf était un siège majeur de la châtellenie avant que ce dernier soit transféré à Thonon-les-Bains en 1288. Durant la création du Château-Neuf le Château-Vieux est restauré à la demande de Rodolphe II. Mais les Faucigny s’en emparent. Jusqu’à l’intégration du Faucigny à la Savoie par le traité de Paris en 1355, les deux châteaux se sont livrés à des querelles incessantes. Elles auraient pu être l’objet d’une série télévisée à coup de batailles sanglantes, rebondissements, sièges et interventions épiques! C’est après  le traité de Paris que le Château-Vieux fut abandonné progressivement. Laissant comme témoignage de leur rivalité, vieille de presque 100 ans, des murs branlants suites aux impacts des machines de guerre. 

 

le petit plus :

 

Également classé par le Géoparc du Chablais, le site des châteaux est en constante évolution. Habitant à 20 minutes du lieu, j’ai la chance d’y aller plusieurs fois par an, et il y a toujours de nouvelles découvertes à y faire. Au fil des fouilles ou des restaurations menées par l'Association (très active) de Sauvegarde des Châteaux des Allinges (ASCA). Les nombreux panneaux explicatifs vous feront remonter le temps.

 

Quelque soit l’âge des visiteurs, chacun pourra choisir son camp et s’imaginer à sa guise, princesse ou chevalier. 

 

Si vous y allez à l’automne, n’oubliez pas vos gants et paniers pour ramasser les marrons au coeur de la châtaigneraie des châteaux.

 

 

J’espère vous avoir convaincu de venir visiter la Haute-Savoie et plus particulièrement le Chablais, qui s’étend du lac Léman aux montagnes préalpines… Cette région de France est riche de culture et d’histoire comme vous avez pu le lire dans cet article. Cependant, n’oublions pas les légendes qui bercent le territoire et la gastronomie savoyarde pour les adeptes de la cuisine (riche) et goûteuse. Si vous avez déjà eu la chance de parcourir les sentiers chablaisiens, n’hésitez pas à laisser en commentaire vos bonnes adresses et à venir visiter mon blog où je transmets mes conseils pour se concentrer sur l’essentiel. Je rends le clavier à Nathalie, en vous souhaitant une très belle semaine,


Charlotte du blog Edelweiss&Orchidée

Merci beaucoup Charlotte pour cet article passionnant qui me donne envie d'aller voir ces lieux où tu viens de nous emmener.

Vous l'aurez donc compris, avec ce billet spécial, nous ouvrons aujourd'hui une autre page, une autre façon de partager : le guest blogging...mais nous en reparlerons une prochaine fois.

Alors dites-moi, vous aussi vous avez été conquis par ces lieux si bien décrits par Charlotte ?

Peut-être en connaissez-vous certains ?

 

Je vous remercie de vos adorables commentaires qui me touchent toujours autant et qui aident à faire vivre ce blog <3

 

Merci également à tous les nouveaux abonnés : je vous souhaite la bienvenue parmi nous :)

 

Vous avez aimé cet article ? Epinglez-le sur Pinterest et/ou partagez-le sur les Réseaux Sociaux !

0___Copie

Abonnez-vous à la Newsletter (une seule notification par semaine), profitez de mes découvertes, et gagnez des cadeaux tout au long de l'année :)

M'ABONNER

Pour relire mon dernier article : cliquez sur la photo ci-dessous

 

7

 

Je vous envoie de gros bisous et vous souhaite un très bon week-end et une très belle semaine<3