Canalblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
La Green Life De Nath
4 mars 2022

Visiter Bourges : 4 incontournables

Vous êtes de passage dans le Cher et souhaitez visiter Bourges sans vous presser ? Rien de plus simple ! La capitale du Berry est une ville à taille humaine, dans laquelle vous goûterez au slow tourisme. Riche d’un passé médiéval encore bien présent, Bourges fera le bonheur des amoureux d’histoire. Si vous aimez vous aérer et profiter d’espaces verts, vous ne serez pas en reste. Suivez le guide !

Que voir à Bourges, capitale du Berry ?

Admirer la cathédrale Saint-Étienne, joyau gothique

La cathédrale Saint-Étienne de Bourges a été construite à partir de 1195. Les travaux ont duré plus de 100 ans. C’est alors la première cathédrale située au sud de la Loire. Preuve de sa beauté, l’UNESCO l’a inscrite au patrimoine mondial de l’humanité.

 

cathedrale-de-Bourges-vue-du-jardin-de-l-archeveche

 

Une de ses particularités est de ne pas avoir de transept. Vous savez, cette partie qui forme une croix et sépare le chœur de la nef. 

 

Ainsi, rien n’arrête le regard à l’intérieur de ce bâtiment long de 120 m. Pour les visiteurs, le spectacle est saisissant. L’ensemble est tellement vaste et lumineux qu’un magazine l’a surnommé « le plus grand vaisseau gothique du monde ». Bref, visiter Bourges sans aller voir la cathédrale Saint-Étienne est inconcevable. 

Que voir à l’intérieur de la cathédrale de Bourges ?
  • La crypte de la cathédrale, dans laquelle on peut observer les vestiges de son jubé.

  • Un ensemble de vitraux parmi les plus impressionnants du monde.

  • L’horloge astronomique la plus ancienne de France (1424).

  • Des fesses sculptées dans les hauteurs de l’édifice. Quels farceurs, ces artisans !

  • Un pélican situé à l’origine en haut de la tour Nord. Corrodé, il a été remplacé par un autre et placé en bas de l’escalier menant à la tour. À noter : la cathédrale Saint-Étienne est probablement la seule à ne pas être surmontée d’un coq, mais d’un pélican.

tour-de-Beurre-Bourges

Que retenir à propos de la cathédrale Saint-Étienne ?
  • La tour Nord de l’édifice est appelée tour de Beurre. Pourquoi ? Parce que les personnes qui ont financé sa construction ont obtenu l’autorisation exceptionnelle de manger gras en plein Carême.

  • La tour de Beurre culmine à 65 m. 396 marches permettent d'accéder à son sommet. Là-haut, la vue panoramique sur la ville est à couper le souffle.

  • La cathédrale de Bourges est la plus large de France : 41 m. 

  • Deux chapeaux de cardinaux sont suspendus à la voûte de la cathédrale. Ils y ont été hissés au décès de leurs propriétaires. D’après la légende, les âmes des deux hommes resteront au purgatoire jusqu’à ce que les coiffes tombent.

 

tympan-du-jugement-dernier-Bourges

 

Cheminer dans la ville pour visiter Bourges 

 

Chercher les portes de fées disséminées par Florizale

Que vous veniez en famille, seul, en couple ou entre amis, laissez-vous tenter par une visite originale de la ville.

Florizale, une street-artiste, a orné les rues de sa ville natale de portes de fées. Et si vous partiez en quête de son monde féérique ?

 

Florizale-porte-de-fe es-Bourges

 

Florizale s’appelle en réalité Aurore. Son projet est de fabriquer de minuscules ouvertures sur l’univers magique des elfes. Elle les appose au bas des façades des maisons ou des boutiques. Tantôt thématiques, tantôt clin d'œil à l'environnement dans lequel elles se trouvent, ses portes remportent un vif succès. Si bien que l’office de tourisme de Bourges propose désormais un plan du centre-ville afin de les trouver plus facilement !

 

Florizale-porte-monsieur-jack-Bourges

 

Vous vous en doutez, les enfants se font une joie de chercher ces petits bijoux. Marcher dans les rues de Bourges devient un jeu, une chasse au trésor. Il faut même les obliger à ralentir et à lever les yeux. Car la ville recèle de charmantes rues médiévales qui méritent qu’on s’y attarde.

Je préfère vous prévenir : visiter Bourges nécessite des chaussures adaptées. Mesdames, troquez vos escarpins contre une paire de baskets. Vous serez quittes de vous tordre la cheville. Et oui, beaucoup de rues et trottoirs de Bourges sont pavés ! Pas très pratique, je vous l'accorde, mais cela leur confère un charme indéniable. D’autant que certaines sont piétonnes.

 

Emprunter les rues piétonnes de la cité berruyère

Imaginez : depuis l'arrière de la cathédrale, vous entrez dans la rue Mirebeau. Aussitôt, votre regard se porte sur un alignement de façades d'une autre époque. Vous voilà transporté au Moyen-Âge. 

 

Vous vous trouvez dans une des plus pittoresques voies piétonnes de Bourges. Autrefois principale rue de la ville, elle a gardé de son passé une ambiance commerçante et chaleureuse. Les maisons alternent avec les boutiques et les restaurants.

 

Maisons médiévales dans la rue Bourbonnoux, à Bourges

 

Çà et là, la glycine et la vigne se frayent un chemin dans le trottoir. Elles grimpent le long de ces belles façades pour venir souligner la séparation entre le rez-de-chaussée et l’étage. 

 

Sur votre droite, une charmante ruelle attire votre attention. La beauté des maisons à colombages y est rehaussée par les hortensias et les roses trémières. C'est une des qualités de la bonne ville de Bourges : la nature n’est jamais bien loin !

 

Votre flânerie rue Mirebeau vous emmène place Gordaine. Les touristes et habitants de Bourges aiment se retrouver dans ce lieu emblématique de la ville. Autour d’un square, les maisons à colombages ressemblent à ce qu’elles étaient il y a cinq-cents ans. Au rez-de-chaussée, elles abritent des boutiques ou des restaurants. À l’étage, se trouve le « logis ».

 

place-Gordaine-Bourges

 

De là, laissez vos pas vous guider vers d'autres rues piétonnes. Que choisirez-vous ? La pentue rue Coursalon ou l’animée rue Mirebeau ? Dans tous les cas, on se retrouve dans la ville haute, au palais Jacques Cœur. 

Découvrir le palais Jacques Cœur, splendide demeure 

Le saviez-vous ? Bourges a été un temps la capitale du royaume de France. C’était au XVᵉ siècle, pendant la guerre de Cent Ans, lorsque Paris était occupée par les Anglais. Les victoires ennemies réduisent alors la France de Charles VII au royaume de Bourges. 

 

Avec l'installation de la cour dans sa région natale, Jacques Cœur voit sa fortune assurée. Le fils de marchands développe son propre commerce : il fournit la cour en produits de luxe. Comme il gagne la confiance du roi, il est même chargé de frapper la monnaie royale. Ensuite, il est nommé argentier en 1438, ce qui fait de lui le fournisseur exclusif du souverain et de la cour. Fait très rare, le roi l’anoblit en 1441 et, plus tard, en fait son conseiller. 

 

palais-Jacques-CSur-Bourges

vitrail-galee-palais-Jacques-CSur-Bourges

 Plus ancien vitrail civil français - chambre des galées - palais Jacques Cœur - Bourges

 

interieur-palais-Jacques-CSur-Bourges

 Salle des Festins du palais Jacques Cœur, à Bourges.

 

 

Au sommet de sa gloire, Jacques Cœur affirme sa puissance en se faisant construire un hôtel particulier. Le bâtiment est tellement majestueux qu’on le nomme palais Jacques Cœur. 

 

Aujourd’hui classé monument historique, il est un des fleurons du patrimoine berruyer et français. Sa visite est payante pour les adultes et gratuite pour les enfants. Se placer sur le parvis du palais pour admirer sa façade gothique suffit à saisir la puissance du riche marchand. 

 

Nul ne peut ignorer à qui appartient l’endroit, y compris les passants analphabètes du Moyen-Age. Sous les fenêtres à meneaux du premier étage, la pierre est sculptée des emblèmes de son propriétaire : 🐚 ❤️. Oui, oui, la coquille Saint-Jacques et le cœur ! Malin, non ?

 

Un peu mégalomane, Jacques Cœur a également fait modeler des statues de sa femme et lui dans de fausses fenêtres. 

 

Enfin, une de ses devises apparaît sous la tourelle de la chapelle : A VAILLANS ❤️ RIENS IMPOSSIBLE. En français contemporain, cela donne « À cœur vaillant rien d’impossible ». 

Déambuler dans les marais de Bourges, ville verte

Voilà vous avez fait le tour de Bourges, la médiévale. Vous ressentez le besoin de vous mettre au vert ? Il suffit de demander ! La capitale du Cher, c’est 50 m² d’espaces verts par habitant.

 

Vous pourriez vous diriger vers un parc. La ville en compte plusieurs, et de très agréables. Mais cela manquerait cruellement d’originalité. Allez plutôt vous oxygéner du côté des marais de Bourges.

Les 135 ha de jardins maraichers se trouvent au pied de la cathédrale, près du centre historique. Les parcelles appartiennent à des passionnés qui mettent un point d’honneur à entretenir et embellir ce lieu mythique. L’endroit est précieux : les marais de Bourges sont classés et protégés.

 

aube-hivernale-marais-Bourges

 

Poumon vert en pleine ville, les marais attirent les habitants et les touristes. Il faut dire que s’y promener à pied ou à vélo est ressourçant. La présence des rivières et des canaux fait oublier que l’on se trouve à deux pas du centre-ville. Dépaysement garanti !

 

Si vous avez l’occasion de venir visiter Bourges à la fin de l’été, privilégiez le week-end le plus proche de la Saint-Fiacre. Chaque année, on organise à cette date la Fête des Marais. Au programme : un marché flottant, des concerts, des visites commentées et des balades en barques. À la nuit tombée, des embarcations décorées et illuminées glissent sur l’eau en musique. Les badauds les suivent le long de la rive et assistent à un superbe feu d’artifice. 



J’espère que cet article vous aura donné envie de visiter Bourges. Entre patrimoine et nature, le chef-lieu du Cher est une ville où il fait bon vivre. D’ailleurs, le Parisien l’a classée deuxième au palmarès des dix villes où habiter quand on veut télétravailler.

 

Nathalie Rodier

 

 

**************************************************

 

Je remercie Nathalie ( qui vit justement à Bourges ) d'avoir accepté mon invitation, et pour ce bel article, qui m'a rappelé combien j'avais aimé cette ville où j'ai eu plusieurs fois l'occasion d'aller.

Connaissiez-vous Bourges ?

Qu'aimez-vous le plus dans une ville quand vous êtes en mode "touriste" ?

 

 

Pour l'heure, je vous souhaite une très belle semaine.

Je vous remercie de vos adorables commentaires qui me touchent toujours autant et qui aident à faire vivre ce blog <3

Un grand merci également aux nouveaux abonnés : je vous souhaite la bienvenue :)

abonnement newsletter

Commentaires
Newsletter
La Green Life De Nath
  • Je m'appelle Nathalie, fondatrice de LaGreenLifedeNath. Mon but ? Vous embarquer en mode Slow Travel pour des escapades en famille, vous faire découvrir nos beaux villages de France (ou d'ailleurs) et partir à la rencontre de ceux qui les font vivre.
  • Accueil du blog
  • Créer un blog avec CanalBlog