Le Shampooing Solide à Faire à la Maison.

 

Tout d'abord, je me présente rapidement. Je suis Aimie, la fondatrice de la marque Little Cocoon Cosmétiques. Sur le net, on me trouve sous le pseudonyme d’Evergreen. Je suis formulatrice en cosmétiques solides, naturels et bio (COSMOS). Je suis également blogueuse à mes heures perdues ( y en a pas beaucoup ! ) et bientôt formatrice.

image1

 

J'ai l'honneur d'écrire un article sur ce blog. Nathalie a très gentiment accepté ma proposition sur le thème du shampooing solide. Dans ce billet, nous allons voir l'intérêt ( ou non ) de faire son shampooing solide maison.

 

Le DIY vous connaissez ? En anglais cela signifie Do It Yourself. Pour la traduction, en bon français, nous dirons "fais le toi-même". Mais pourquoi faire son shampoing solide soi même ?

 

Je vais vous raconter comment on arrive à un moment à se poser cette question.

 

Un matin d’été, en buvant mon café et en balayant les articles sur internet, je suis tombée sur une recette de shampoing solide. Et là… TILT ! Génial, je veux en faire un moi aussi ! C’était il y a au moins 6 ans maintenant. Depuis je suis accro. Vous voulez savoir pourquoi?

 

1. Le Véritable Problème

 

Vous vous êtes déjà retrouvé devant l’immensité du rayon shampoing ( solide ou non ) au supermarché ?

Nous sommes dans un mouvement de naturel, de bio, et / ou parfois de zéro déchet. Toujours en recherche de ce qu’il y a de mieux pour notre corps, pour notre peau et nos cheveux.

 

Oui mais devant l’océan d’offres que représente les rayons des magasins (bio ou non d’ailleurs), soyons honnêtes, nous sommes perdus… Tous prônent du naturel, du bio, du “sans quelque chose” ( sans sulfate, sans paraben, sans PEG, etc…), des belles couleurs et toussa et toussa. Vous y comprenez quelque chose vous?

 

image3

( photo prise sur le net )

C’est ce qu’on appelle le “greenwashing”.

Clairement on vous MENT. Oui c’est sans sulfate. Vous vous dites : “super donc pas agressif”. Mais on ne vous dit pas que c’est AVEC paraben, PEG, silicone, conservateurs à gogo, perturbateurs endocriniens, parfums de synthèse et j’en passe.

 

À l’ère du 2.0, vous utilisez les applications qui comparent la qualité des produits. J’espère que vous n’êtes pas pressé ( e ) s ! Il faut les faire un par un. Et finalement celui-ci n’y est pas. Ou c’est le 2 en 1 alors que sur l’application c’est l’anti-pelliculaire. “Zut, ça fait déjà 30 min que je suis devant le rayon et j’ai tout le reste des courses à faire. Il est 20h…”.

 

Vous y êtes cette fois, vous savez ce que je vais vous proposer : pourquoi ne pas le faire vous-même ? Voyons quels avantages vous pouvez en retirer. Je vous donnerai une recette facile avec une majorité d’ingrédients qu’on a à la maison en fin d’article.

 

Quels Sont Les Avantages à Le Faire Soi-Même ?

 

Les économies

Un shampoing solide équivaut à deux bouteilles de shampoings liquides. Évidemment je vous parle de deux bouteilles de taille standard pas les formats d’1L familiaux, faut pas pousser mémé dans les orties non plus ( surtout si elle est en short ^^ ).

Si vous le faites maison, vous devez tout d’abord vous fournir en matières premières ( les ingrédients ). On estime que le coût de revient est d’environ 3€ par shampoing selon les ingrédients choisis.

Certains, bien que très intéressants en formulation, sont sensiblement plus cher. Les économies ne seront pas immédiates donc. Mais bien réelles une fois l’investissement de départ amorti, soit quelques mois.

#sousous

image2

( photo prise sur le net )

174 millions 

Oui vous avez bien lu. C’est le nombre de shampoings vendus en France par année. Je vous laisse imaginer la quantité de déchets plastiques que cela représente. Donc l’argument numéro 2 est bien sûr : l’écologie !

 

Un shampoing solide que vous le fassiez ou que vous l’achetiez, c’est Zéro Déchet. ZD pour les intimes. Éventuellement une boîte en carton mais elle est parfaitement recyclable et bien souvent d’origine recyclée.

#Noplastique

Source : https://www.planetoscope.com/hygiene-beaute/435-consommation-de-shampoings-en-france.html

 

Praticité

Je ne vous le cache pas, au début il faut se familiariser avec l’utilisation. Mais après quelques fois c’est un jeu d’enfant. Pour preuve, même les enfants s’en servent.

Si vous trouvez qu’il ne mousse pas assez, voici une astuce toute simple:

 

Détrempez vos cheveux. Oui c’est aussi simple que ça. Plus il y a d’eau, plus le shampoing mousse ( je vous rappelle que ce n’est pas la mousse qui lave, n’est-ce pas ? ).

 

Ma technique personnelle : je frotte le galet directement contre mes cheveux et je fais couler l’eau dessus en même temps. Je masse ensuite quelques instants et la mousse se développe et se répand très bien partout.

#pratique

 

 

Les voyages 

Les liquides en cabine c’est interdit, vous le savez. Sauf pour les contenants de moins de 100 ml, emballés dans un sachet plastique de type ziplock. Que de plastique et de contraintes ! Si comme moi vous voyagez avec une valise cabine seulement, avoir un shampooing solide c’est le top. Pas besoin de coller aux restrictions de sécurité de l’aéroport.

 

Vous voyagez avec une valise en soute ? C’est top aussi bien sûr. Il est moins lourd ( chaque gramme compte en voyage ) et prend moins de place qu’une bouteille plastique.

 

Bagpacker ou randonneurs ? Tous ces avantages s’appliquent parfaitement à ce type de voyage également. Et je dirais même au contraire ! Rapidement biodégradable dans l’environnement si vous choisissez bien vos ingrédients de base, vous restez écolos jusqu’au bout.

#travel

image4

( photo prise sur le net )

 

On peut se la jouer ;)

Oui je parle bien sûr de la fabrication. Premièrement c’est très gratifiant de faire son propre produit. Et très valorisant. En gros, ça fait du bien à notre égo.

 

Deuxièmement, c’est assez classe de dire : “c’est moi qui l’ai fait”, non ? Allez dites-moi que vous n’y aviez pas pensé. Excellent pour regonfler l’égo aussi.

 

Troisièmement, c’est assez rigolo. On retourne en enfance, comme avec nos dinettes. On sort les mini spatules, les petits moules en silicone ( sans bisphénol ( BPA ) évidemment ), la mini balance qui pèse des centièmes de grammes. R-E-G-R-E-S-S-I-F !

#fierté

 

Efficace

Solide signifie aussi sans eau, sans conservateur, sans agent de charge ( les ingrédients qui prennent de la place dans la bouteille et qui ne servent à rien. Portent bien leur nom, non ? ). Au final, un bon nombre d’ingrédients inutiles.

 

L’intérêt est d’avoir un produit tout aussi efficace mais avec des agents de nutrition ou d'hydratation en plus grand quantité. Souvent ce sont des huiles ou des beurres végétaux et / ou des actifs. Plus nourrissant, plus hydratant, il se transforme en soin capillaire..lavant !

#efficacité

 

Sur-mesure

Chaque ingrédient qui compose la recette est adapté à vos cheveux. Vous pouvez sélectionner les huiles, beurres, actifs, huiles essentielles et tutti quanti, en fonction de ce que vous souhaitez à un instant T. L’idéal pour votre crinière de sirène au moment où elle en a besoin ! Vous pourrez toujours changer de recette si vos besoins changent. Toutes les recettes sont adaptables donc sur-mesure.

#surmesure

 

Ça fait une sacré liste d’avantages en faveur du oui. Mais, comme partout, comme dans tout, il y a des inconvénients. Les voici.

 Les Principaux Inconvénients à Le Faire Soi-Même

Le temps

C’est le plus logique quand on y pense. Il vous faut :

  • Trouver une recette qui vous plaît / convient
  • Lister les ingrédients dont vous avez besoin
  • Passer une commande sur internet ( difficile à trouver sauf si vous êtes sur Paris ou Lyon )
  • Prendre le temps de fabriquer ( au début, comptez facilement une demie-heure à une heure pour une recette de base ), de désinfecter et de laver les ustensils.
  • Attendre le séchage, le refroidissement et / ou le durcissement. Ce qui peut prendre 2 à 3 jours selon les formules ( parfois même plus )

Qu’on se le dise, on a tous un emploi du temps super chargé. Fabriquer ça prend du temps. Un petit créneau le dimanche après-midi après le repas de famille et la promenade ? Perso, je préfère la sieste.

#timing

image7

( photo prise sur le net )

 

Matériel et ingrédients

Je fais suite ici à ce qui est dit plus haut. Une fois les ingrédients listés, il faut les acheter. Franchement la note peut vite s’envoler. Sans compter les frais de port. Évidemment si vous allez au-delà d’un certain montant les frais sont souvent offerts. A vous de faire vos calculs. Ajoutez à cela une pointe de patience : le temps du transport peut prendre parfois plusieurs jours pour les colis qui transitent par Mondial relay par exemple.

 

Mon conseil : débuter avec des ingrédients de base sans les multiplier. Les recettes simples sont suffisantes pour commencer. Vous trouverez en bonus de cet article une formule simple et minimaliste de shampoing solide à faire à la maison.

 

Concernant le petit matériel de base : une balance de cuisine ( digitale, au gramme près ), un petit fouet, une spatule et un moule à muffin en silicone feront l’affaire.

Pour des raisons d’hygiène, il est plus judicieux de destiner ce matériel UNIQUEMENT à la fabrication des cosmétiques, vous l’aurez compris.

#démarrage

 

Investissement de départ et addiction

Oui au départ c’est un petit budget quand même. Mais vous avez déjà commencé à faire du tricot sans les aiguilles ? C’est pareil, il vous faut une base minimum.

Si vous répétez la recette sans la modifier, vous allez faire des économies substantielles rapidement. Encore faut-il trouver le temps ( cf le paragraphe sur le temps juste un peu plus haut ).

 

Le problème ? L’addiction. On devient vite accro et c’est le porte-monnaie qui flambe. Il existe des centaines d’ingrédients, tous plus intéressants les uns que les autres. Et encore, je ne vous parle que de ceux orientés cheveux ;) . C’est comme en cuisine, il y a toujours une épice qui donne LE truc à la recette et qu’il nous faut ABSOLUMENT. Le réel problème c’est que dans la recette, seule une pointe de couteau est nécessaire et vous en avez acheté un pot entier. C’est exactement la même chose en cosmétique. Vous êtes prévenu ( e ) s, c’est comme une drogue.

#Drug

 

Ça décape ! Concentration des agents lavants

Formuler du solide nécessite d’augmenter fortement la quantité d’agent lavant. Selon votre sensibilité ça ne convient pas à tout le monde.

Il existe des recettes avec des pourcentages inférieurs sur le web. Sachez-le par avance, ça mousse moins mais c’est bien plus doux et largement suffisant.

En tout cas pour moi. Le shampoing que j’ai formulé pour ma marque LCC est dosé à moins de 40% ( contre 80% en moyenne par d’autres marques ).

#Tensioactifs

image6

 

Je crois que j’ai fait le tour des avantages et des inconvénients liés à la fabrication du shampoing. Maintenant le choix reste le vôtre mais essayer un solide c’est l’adopter ! Et puis c’est super bon pour la planète.

 

Bilan de la Fabrication Maison :

 

Apprendre à créer ses propres produits est toujours inspirant et gratifiant. Je vous conseille de faire un premier essai avec la recette que vous pourrez trouver en fin d’article. Mis à part l'agent lavant ( le tensioactif ) tous les autres ingrédients comme l'huile de coco ou le miel sont à portée de magasin et, parfois même, déjà chez vous.

 

Pensez que c'est écologique, économique, et ludique. Prévoyez une bonne heure dans votre emploi du temps surtout si c'est la première fois.

 

Si vous utilisez actuellement un shampooing conventionnel, vous allez passer par une phase de transition. C'est normal. Certaines vont trouver leur cheveux secs, d'autres plutôt gras. En général, le cuir chevelu va produire plus de sébum donc la tendance sera plutôt au gras... Soyez patients. Il va falloir plus ou moins quelques semaines, pour permettre aux cheveux de se débarrasser de ce qu'il y a en trop et de de leurs habitudes ( sulfates, silicones, etc...).

Pour le conserver, gardez-le au sec

De la même manière qu'un savon, votre "barre" de shampoing aime le sec. On oublie le bord de la douche ou de la baignoire qui prend l'eau au quotidien ( voir plusieurs fois par jour si vous avez une grande famille ) et on lui trouve un petit coin au sec. Dans l'idéal, mettez-le dans un porte-savon ajouré pour bien le faire sécher entre deux utilisations.

L'alternative quand on a flemme? L'acheter tout prêt et voici quelques astuces pour bien choisir.

image5

( photo prise sur le net )

Attention aux “savons shampoings” !

En savonnerie, certains appellent un savon "shampooing" seulement parce que les huiles végétales sont sélectionnées dans ce but. Cela ne suffit pas !

Je ne le répéterai jamais assez : un savon n’est pas un shampoing. Même s’il peut convenir à certains cuirs chevelu peu sensibles, je ne le recommande pas.

 

Pourquoi ? La réponse est assez simple en fait et tient en 1 mot : le pH.

Le pH du cuir chevelu est en moyenne de 5,5 et celui d’un savon en saf ( saponification à froid ) 9 à 10. Je pense que ça pourrait se passer de commentaire mais je vais rajouter cette petite information quand même : contrairement à la peau qui se rééquilibre toute seule en quelques heures, le cuir chevelu, lui, ne peut pas le faire.

 

La conséquence est parfois immédiate : desquamation, pellicules, démangeaisons et / ou cheveux poisseux. Pour moi c’est double peine. J’ai les cheveux poisseux ET ils me démangent… glamour, n’est-ce pas ? Vous l’aurez compris, le “shampoing” vendu comme tel qui est en fait un savon c’est no way pour moi. Pourtant les artisans le nomment “shampoing” sur leur emballage.

 

Si vous voulez apprendre à reconnaître vraiment d’un coup d’oeil un savon d’un shampoing, rendez-vous dans mon guide complet : “Faire son shampoing solide” j’y ai intégré des captures d’écran pour bien illustrer l’astuce. Grâce à cette technique ultra rapide vous ne vous tromperez plus jamais.

 

Le 100% naturel

Bien que l'appellation "100% d'origine naturelle" ne soit pas encore réglementée à mon grand regret, choisissez, si possible, votre produit en fonction aussi de ça. Plus c'est proche de 100% et mieux c'est.

 

L'artisanat français

L'occasion est idéale pour favoriser les producteurs et artisans français. Choisir du Made in France c'est la certitude d'appuyer l'économie locale et les petites entreprises du territoire.

 

Retrouvez les shampooings solides de ma marque Little Cocoon Cosmétiques directement dans la boutique : il y en a 4, répondant chacun à un type de cheveux.

 

La recette, la recette, la recette !

Si vous souhaitez une recette facile avec peu d’ingrédients, téléchargez immédiatement la fiche recette en cliquant ci-dessous. Le tensioactif ici utilisé est le Sci ( sodium cocoyl isethionate ).

Téléchargez la fiche recette en cliquant ici

( une inscription à la Newsletter vous sera demandé, mais rassurez-vous, pas de spams ! :) )

 

Avez-vous tenté l’expérience du shampoing solide maison ou acheté vous aussi ?

Dites-nous tout en commentaire.

 

Merci encore à Nathalie pour cette invitation et sa douceur. J’ai pris beaucoup de plaisir à rédiger cet article.

**************************

Et merci beaucoup à toi Aimie pour tous ces conseils et autres explications qui m'ont permis d'en apprendre un peu plus ! :)

Alors, comme je sais que vous êtes nombreux / nombreuses à avoir testé les shampoings solides par ici, dites-nous quel a été votre ressenti, et pourquoi vous avez continué...ou tout arrêté ?

Pour l'heure, je vous envoie de gros bisous et vous souhaite une très belle semaine :)

 

Je vous remercie de vos adorables commentaires qui me touchent toujours autant et qui aident à faire vivre ce blog <3

Merci également aux nouveaux abonnés : je vous souhaite la bienvenue parmi nous :)

 

Abonnez-vous vous aussi à la Newsletter (une seule notification par semaine), profitez de mes découvertes, et gagnez des cadeaux tout au long de l'année :)

M'ABONNER

 Vous avez aimé cet article ? Epinglez-le sur Pinterest et/ou partagez-le sur les Réseaux Sociaux !

Pourquoi faire son shampoing solide

Un article en lien avec celui-ci qui pourrait vous intéresser :

Je fabrique mon shampoing solide