"Pour faire un jardin, il faut un morceau de terre, et l'éternité". Gilles Clément.

S'il est bien une citation qui se vérifie chaque année c'est celle-ci, tant s'occuper d'un jardin demande du temps...et tellement d'amour !

Bien évidemment, en permaculture, en "pleine saison", il 's'agit essentiellement de cueillette, et c'est pour cela que je ne saurais que trop conseiller cette démarche au jardin, car point n'est besoin de supprimer les "adventices", également appelées "mauvaises herbes" : mais qui a dit que des herbes étaient "mauvaises" ?

Dans la nature, tout a une utilité, il suffit d'apprendre à la regarder différemment...mais nous y reviendrons plus tard.

Prêts pour une visite et quelques petits conseils au passage ?

 

En Juin, Au Potager

Juin est sans conteste un mois "charnière" : plus tout à fait le printemps, pas encore l'été.

Il fait parfois très chaud, à désespérer et attendre la pluie...

Puis, celle-ci arrive, et on se demande alors quand elle va s'arrêter !

Il faut bien le dire : "nous" ne sommes jamais contents !

Pourtant, la nature n'est jamais aussi belle, avec toutes ses couleurs vives, ses premiers fruits qu'elle nous offre (ou pas !), les premiers légumes qui se forment...et puis ses fleurs, comme une invtation à l'apaisement...

Je l'ai déjà dit, mais pour moi, je jardin, c'est mon "Havre de Paix", mon moment de plénitude : être dans mon jardin est ma séance de yoga...

Le mois de juin est également celui où presque tous les légumes d'été (tomates, courgettes, aubergines...) ont été plantés et commencent à nous donner une idée des récoltes futures.

Je vous invite donc à pousser la porte de mon jardin, et voyons ensemble ce qui a changé, ce qui a été planté (et que vous avez sûrement planté vous aussi !).

 

Bienvenue au jardin 

Avant tout, il a fallu couper toutes les herbes...et la paille, car cette année, sûrement à force de protéger le sol avec, toute une partie du jardin (j'ai environ 900 mètres carrés) était recouverte de blé !!!

Mais quel bonheur, quelle chance : plus besoin d'en acheter !

Et là, pour le coup, je suis sûre qu'il n'y a eu aucun produit dessus puisque je n'en ai jamais mis dans mon jardin, aucun intrant d'aucune sorte...et j'en suis fière quand je vois le résultat, une autre preuve qu'il faut arrêter de croire que rien ne pousse si on ne met pas d'engrais : demandez à tous ceux qui sont venus visiter mon jardin lors de portes ouvertes !

Bref, nous avons donc coupé ces herbes au fur et à mesure (oui, cette année mon mari m'a bien aidé et je suis tellement heureuse de voir qu'il commence à aimer lui aussi cette activité. Oui, bon, pour l'instant, ce qui lui plait, c'est de "tout" couper ! lol. Mais j'avoue que cela me permet d'avancer bien plus vite dans mes autres "travaux")

... et commencé à dégager ma butte "lasagne".

1

 Un "avant - après" qui n'a pas besoin de plus de commentaire !

2

 J'aime beaucoup cette photo ci-dessous où l'on devine plus qu'on ne le voit réellement, mon arbuste de Baies de Goji, sur la droite, à côté des Roses Trémières...

5

Depuis quelques années, je cultivais sur deux autres carrés, de chaque côté ce la butte.

Toutefois, force est de constater que cela n'était pas très pratique, car, même si je n'arrose pas vraiment une fois la végétation bien implantée, je le fais à la plantation, puis pendant quelques jours pour assurer la reprise des plants.

Et comme mes points d'eau (uniquement de la récupération des pluies dans des containers) sont proches de l'entrée, j'ai décidé cette année, de refaire des carrés à des endroits plus appropriés.

A ce jour, tout n'est pas encore prêt car je n'ai pas fait celui de mes semis en pleine terre.

Mais voici donc le premier que j'ai voulu monter en lasagne (voir le tuto) :

3

Et quelques semaines plus tard ...

20

Vous vous souvenez des fèves que j'avais planté ?

C'est un bonheur de voir comme elles sont magnifiques !

Sauf que sur tout le paquet semé...seuls une douzaine de graines à germé ! mdr

3

4

Certains abusent des produits pour faire partir les pucerons noirs qui viennent immanquablement s'agglutiner sur les têtes de chaque pied : c'est juste inutile !

Il suffit de pincer (couper) lesdites têtes et c'est bon !

Et quand bien même, si les pucerons sont ici...ils ne seront pas ailleurs : toujours réfléchir aux différentes possibilités avant d'agir !

Je l'ai déjà dit mais, mon grand-père jardinier faisait ainsi et il n'a jamais eu de soucis outre mesure !

5

L'autre "carré" que j'ai voulu tester cette année, est mon ancienne "pépinière", que j'appelle aussi mon "coin de Sud" car j'y avais repiqué plusieurs plantes de cette région !

Il y a 9 ans, cette partie du jardin était très sableuse, avec beaucoup de pierres.

Alors chaque année, je l'ai "enrichie" en matière organique, c'est-à-dire en paillage, et autre fumier...

Aujourd'hui, elle semblait prête à accueillir des plantations maraîchères...

2

La voici aujourd'hui, après les plantations et un gros paillage...toujours, car on n'oublie pas de protéger la terre et de ne jamais laisser un sol "nu", ce qui le fragilise et l'érode !

Le paillage aide également à maintenir une bonne humidité et surtout, un seul bien meuble".

Je l'avoue, je le trouve très joli ce carré ! lol

11

Avant de passer en revue les plantations de ce carré, juste un petit rappel d'astuce de jardinier : au fond de chaque trou de plantation, jetez une bonne poignée d'ortie, recouverte de terre ensuite pour éviter que les racines de vos plants ne pourrissent...

Ceci est souvent conseillé notamment pour les tomates, mais j'avoue oublier de le faire une fois sur deux !

1213

Et voilà, nos premières courgettes commencent à se former : hâte de les déguster !

2

Avez-vous reconnu cette fleur ?

7

Hé oui, il s'agit bien de tomates !

6

Cette magnifique fleur violette...l'aubergine !

8 bis

Et là ?

8

Le poivron !

9

Ma "Lavande Vraie"...que j'ai semé (si si, j'ai semé des graines et non planté des pieds, c'est sûrement pour ça que j'en suis si fière ! 

10

Regardez la beauté de ces petites fleurs ! Et quel parfum !

12

J'avais planté 6 pieds de concombres, il n'en reste que 3 car je ne les avais pas protégé immédiatement des escargots en les entourant de cendre de bois. Ceci étant, allez savoir pourquoi, l'un d'entre eux est bien vert alors qu'un autre semble plutôt être en souffrance...

Peu importe, de toute façon, pour en avoir jusqu'à la fin de l'été, je vais en semer de nouveaux, en pleine terre...pensez-y vous aussi !

A faire également avec les courgettes si vous en voulez jusqu'à la fin de l'été car un pied planté au printemps, ne donnera pas toute la saison...

13

Certains s'annoncent déjà : à nous les salades et autres gaspachos !

14

J'ai planté plusieurs variétés de potirons car, tout comme pour les tomates, j'adore leurs parfums différents...

15

Bien évidemment, pas de jardin sans cornichons, pour ne pas avoir à en acheter bourrés de pesticides et cultivés en Inde ! En plus, ils sont tellement sympas que leurs vrilles s'accrochent toutes seules à la grille récupérées sur un chantier et qui allait être amenées à la déchetterie !

16

Hâte que tout pousse !

18

Comme vous le savez, je plante beaucoup...Il a donc fallu créer un autre carré !

Qu'à cela ne tienne, il y avait un endroit idéal : sous la planche en bois mise pour jouer aux quilles (en bois également il va sans dire ! )

1

Vous le savez sûrement car je l'ai déjà dit, mais en permaculture, on ne retourne pas la terre : on ne perturbe pas la faune !

On utilise donc une grelinette, ou/et une griffe pour décompacter la terre : je possède les deux, mais ici, seule la griffe a été nécessaire, la terre étant déjà très meuble !

5

6

Et voilà !

Là encore, des tomates, des cougettes, des potirons...et juste derrière, j'ai replanté un cassissier et un groseillier !

19

Un peu plus loin, j'ai commencé à replanter les arbustes de ma pépinière, celle qui est devant la maison : ici, un pêcher (issu d'un noyau, la meilleure solution pour avoir des fruitiers à "zéro euro" !

Il me reste encore le noisettier, un prunier, et quatre autres pêchers ou brugnoniers !

10

Ci-dessous, des glaïeuls ont dejà sortis leurs belles feuilles vertes, avant de fleurir de toutes les couleurs. Mais également, mes topinanbours, qui non seulement sont délicieuses avec leur goût d'artichaut, mais en plus, font de jolies fleurs "tournesols" !

21

Mon figuier qui, cette année, m'a fait cadeau d'une belle "marcotte" : je vais donc en avoir un deuxième...gratuitement : merci Pacha Mama !

22

L'un de mes groseilliers à maqueraux qu'il va falloir encore bien dégager de toutes les autres plantes qui l'envahisse !

23

Bonjour biodiversité et auxiliaires du jardin !

11

Et puis en permaculture, avant toute chose, on observe la nature car on travaille AVEC elle et non CONTRE !

Ici, les ronces veulent s'implanter : pas de soucis, elles nous donneront des mûres ! Ca tombe bien, on adore ça !

24

25

Enfin, les framboisiers donnent à plein régime actuellement, enfin, les "vraies", celles issues des ronces et que l'on ne trouve plus en pépinières, préférant vendre celles sans épines, plus douces (j'en ai aussi d'ailleurs, mais elles donnent plus tard)...

Je l'ai déjà dit, celles-ci me viennent de mon grand-père et elles se transmettent de génération en génération. J'en ai d'ailleurs déjà donné et en ai mis quelques pieds de côté pour offrir afin qu'elles ne disparaissent pas complètement : c'est la mission que je me suis donnée !

26

Et quand je vous dis que j'en récolte beaucoup, c'est plusieurs kilos tous les deux jours !

27

J'ai donc réalisé des confitures, des sorbets...

2829

Et du sirop...tellement meilleur quand il Fait Maison !

30

Et puis parce que j'aime avoir la nature jusque devant chez moi, j'ai également plusieurs contenants (upcycling) avec des plantations, pour le plaisir !

J'ai d'ailleurs pris soin de planter mon thym, persil et autres herbes aromatiques que j'utilise en cuisine, ce qui m'évite ainsi de courir au fond du jardin !

31

Ne sont-elles pas belles ces petites fleurs de thym ?

32

Si les plantations sont terminées, il n'en reste pas moins que je dois encore semer les panais, les betteraves (les premiers semis n'ont rien donné), haricots verts, cocos, poirées et bien d'autres encore....mais nous verrons cela dans quelques temps !

Et puis le jardin, c'est aussi le plaisir des fleurs : les dahlias ne sont pas encore sortis, les pivoines et anémones sont "passées fleurs" mais les roses...sont magnifiques !

33

34

8

9

IMG_20200424_165834

35

37

38

39

40

41

42

 

Je n'ai pas mis le nom des fleurs volontairement...saurez-vous me les donner ?

J'espère que cette visite vous a plu, et si vous avez besoin de conseils autres, n'hésitez pas à me demander, j'y répondrai avec grand plaisir :)

 

Je vous remercie de vos adorables commentaires qui me touchent toujours autant et qui aident à faire vivre ce blog <3

Merci également aux nouveaux abonnés : je vous souhaite la bienvenue parmi nous :)

Vous avez aimé cet article ? Epinglez-le sur Pinterest et/ou partagez-le sur les Réseaux Sociaux !

Jardiner en Juin

Abonnez-vous à la Newsletter (une seule notification par semaine), profitez de mes découvertes, et gagnez des cadeaux tout au long de l'année :)

M'ABONNER

Pour relire mon article sur mes semis, c'est ici :

 

Semis de printemps