Dans ma quête sur le « mieux-être », j’ai eu la chance de croiser la route de Stéphanie Cousseau, réflexologue à Châtellerault (Vienne 86).

Attirée depuis toujours par ces médecines dites « alternatives », trouvant leurs racines dans les anciennes civilisations d’Egypte, d’Inde et de Chine, c’était pour moi une belle occasion d’en savoir plus et de tester leurs bienfaits.

Se soigner sans médicaments, dans nos vies occidentales, semble pour beaucoup une aberration, pourtant, ne serait-ce pas une réponse à la « surconsommation » de ces molécules chimiques ?

On oublie trop souvent les conséquences, parfois graves, de la surdose et de l’accoutumance, nous poussant à en prendre toujours plus, des virus, de plus en plus résistants aux antibiotiques et posant une véritable problématique.

Notre corps a-t-il vraiment besoin de tout ça pour aller mieux ?

Je ne parle pas des maladies graves qui nécessitent une intervention chirurgicale ou autres, soyons clairs, mais les douleurs, quelles qu’elles soient, et autres « bobos », ne pourraient-ils pas être vus sous un autre angle ?

On oublie également que certaines maladies se déclenchent parfois en « réponse » à un gros stress : je suis persuadée que mon cancer (du col de l’utérus) découle directement de celui de mon papa (dû moins, son premier), car j’ai été diagnostiquée quasiment un an après, à quelques jours près.

Un hasard ?

Ne pourrait-on pas avoir alors une approche plus « globlale », pour prévenir justement, et éviter que notre corps réagisse de façon si violente ? Une méthode plus douce pour se maintenir en bonne santé ?

Ne dit-on pas « Mieux vaut prévenir que guérir » ?

 

Et si tout n’était qu’une question d’équilibre, le fameux « yin et yang » ?

Pour ceux qui l’ignorent, le yin est associé aux notions de réceptivités, de calme, d’intériorité, de douceur et de pénombre.

Le yang quant à lui, est plus volontiers associé à la force, à l’activité, la chaleur et la lumière.

C’est l’équilibre entre ces deux éléments qui favorise une bonne circulation du qi et protège l’organisme contre les maladies.

D’aucuns ont tendance à résumer cela au féminin et au masculin or, le yin et le yang sont en chacun d’entre nous, et en tout être vivant…mais de plus en plus en « déséquilibre ».

De fait, aujourd’hui, dans nos pays occidentaux, la médecine commence enfin à prendre en compte les liens et les interactions entre le corps et l’esprit : peut-être demain, notre docteur nous prescrira-t-il quelques séances de réflexologie avant d’envisager des solutions médicamenteuses ?

 

Mais que propose la réflexologie de « différent » ?

Le principe : stimuler des points précis, appelés « points ou zones réflexes » pour aider le corps à retrouver son équilibre.

Les pieds, les mains, les oreilles et le visage sont le reflet de notre corps et chaque point correspond à un organe.

3

2

1

Elle est conseillée en prévention lors des changements de saison, selon la théorie Chinoise des 5 éléments, mais aussi, justement, de la théorie de Qi, du yin et du yang...pour reconnecter le corps et l'esprit.

Efficace notamment en cas de "dysfonctionnement", de stress, de problème de sommeil, de dépression, d'addictions, de douleurs musculaires, articulaires...et bien d'autres soucis.

J’aime beaucoup cette maxime qui illustre parfaitement le cheminement de la réflexologie : « le pied est la racine de l’arbre, si la racine n’absorbe plus l’eau de la terre, alors l’arbre meurt ».

A méditer…

Alors, prêts pour une séance avec Stéphanie (ou avec un autre réflexologue près de chez vous) ?

Pour ce premier rendez-vous (mais notre deuxième entrevue), Stéphanie m’a rappelé les fondamentaux de la réflexologie, ses origines (ce que je viens de tenter de faire brièvement, plus haut), et qu’avant toute chose, une première séance sert à « remettre les pendules à l’heure », selon son expression.

En fait, il s‘agit de reconnecter le mental et le physique : détoxifier son organisme.

Après avoir répondu à un questionnaire, pour les besoins administratifs, mais également afin de se renseigner sur mes problématiques et pouvoir ainsi s’y arrêter plus spécifiquement lors de prochains rendez-vous, nous sommes allées nous installer pour commencer la séance.

 (Je suis vraiment désolée pour la qualité des photos mais j'étais en contre-jour, et avec les soucis d'ordinateur, je ne suis pas parvenue à améliorer la qualité.)

5

Après avoir apposé ses mains sur mes pieds, c'est l'un après l'autre dont elle "s'occupe" en massant les points réflexes...

6

7

8

 

L’avantage de cette médecine est qu'elle convient à tout le monde, sans limite d'âge, car le travail se fait en douceur.

Toutefois, Stéphanie conseille d’attendre de un à deux mois entre chaque séance et d’en faire une ou deux par an, en préventif, chacune durant environ une heure, un peu plus pour la première.

 

Mon expérience :

Curieusement, j’ai ressenti une très grande soif, signe que les « toxines » s’évacuent m’a expliqué Stéphanie.

En tant que migraineuse, elle m’a également prévenu que je risquais d’avoir une crise, ce qui n’a pas manqué d’arriver dès le lendemain au réveil, et ce, pendant deux jours.

Mais chose étonnante car cela faisait longtemps que ça ne m’était pas arrivé, depuis, je ne me réveille plus le matin avec cette désagréable sensation d’être « déjà fatiguée ».

J’ai également observé un regain d’énergie : je me sens plus « cadrée ».

J’ai réussi à prendre de la « distance » avec les réseaux sociaux, afin d’être plus en phase avec moi-même et à avoir plus de temps pour, par exemple, rédiger mes articles blog en semaine (j’ai même pris de l’avance, ce qui n’était pas arrivé depuis longtemps), profiter de ma famille le week-end, cuisiner, et faire tout ce que je n’arrivais plus à faire, ou très difficilement : le comble pour une Slow Lifeuse !

En un mot, je me suis « recentrée ».

Ca y est, le mot est lâché !

J’avoue que c’est très étrange ce « déclic », mais néanmoins très agréable.

Je ne pensais pas qu’une séance de réflexologie amènerait autant de changements et de bien-être.

 

Désormais, je n’ai qu’une envie : aller à la rencontre d’autres techniques, de soins, aidant à ressentir autant de « zénitude » !

 

Si vous habitez dans la Vienne (86), et proche de la région Châtelleraudaise, vous pouvez prendre rendez-vous avec Stéphanie, pour tenter l'expérience vous aussi, au 07 66 83 23 56

Il est aussi possible de la contacter via son ==> site

Ou par mail ==>  reflexologie86@gmail.com

Sachez qu’une séance adulte vous coûtera 45€ et 30€ pour un enfant, jusqu’à 15 ans.

Stéphanie est diplômée du Centre de Réflexologie et aromathérapie de Touraine.

Elle maîtrise également le Reiki : méthode énergétique japonaise par apposition des mains pour soulager et libérer le corps et l’esprit. Le travail se fait sur les 7 chakras principaux, et si besoin, sur d’autres points plus spécifiques.

Je ne saurais que vous recommander cette jeune femme adorable, passionnée et passionnante, comme le sont souvent les personnes qui ont choisi de se reconvertir professionnellement et je la remercie de cette invitation qui m’a beaucoup touchée…et fait plaisir !

Je précise que cet article n’est pas rémunéré, mais que la séance m’a été généreusement offerte.

Je remercie Stéphanie du fond du cœur pour cette découverte qui a su ouvrir en moi des réponses à mes questionnements.

 

Alors, prêts à tenter l’expérience vous aussi ?

Connaissez-vous d’autres techniques pour se reconnecter avec soi-même ?

 

Pour l'heure, je vous envoie de gros bisous, vous souhaite un bon week-end...et une très belle semaine.

Je vous remercie de vos commentaires toujours si bienveillants, et je souhaite la bienvenue aux nouveaux abonnés :) <3

 

Pour relire mon article précédent, cliquez  ==>  ICI

Pour me soutenir, si vous aimez mon univers, vous pouvez aussi cliquer sur  ==>  M'ABONNER

Et bien entendu, vous pouvez également partager cet article sur vos réseaux sociaux :)